Accueil » Société » Affaire 2000 matricules : pour arrêter une saignée financière de plus de 400 milliards GNF par mois, l’Etat entre en action…

Affaire 2000 matricules : pour arrêter une saignée financière de plus de 400 milliards GNF par mois, l’Etat entre en action…

Alors que les jeunes diplômés guinéens peinent à trouver de l’emploi, des cadres de l’administration se livrent à un trafic de matricules. Une affaire concernant 2000 matricules est en cours de jugement au Tribunal de première instance de Kaloum.

"

Affaire 2000 matricules, l’Etat entre en action…

‘’L’Etat était le grand absent dans ce dossier depuis des mois. C’est ce que tout le monde a déploré. Parce qu’il y avait trop d’allégations contre l’Etat (…). Apparemment, il y a une saignée financière de plus de 400 milliards GNF par mois’’, indique Me Kabinet Kouroula Keita, avocat de l’Etat.

Une entrée de l’Etat guinéen saluée par le procureur du Tribunal de première instance de Kaloum.

‘’Aujourd’hui, nous avons été très heureux de recevoir à travers le tribunal, la constitution de l’agent judiciaire de l’Etat à travers son avocat. Ça veut dire que nous ne nous sommes pas trompés et nous avons le soutien de l’Etat’’, se réjouit Alpha Sény Camara au micro de la télévision nationale.

Parce que, assure-t-il ‘’lorsque des agents posent des préjudices à l’Etat, ce dernier peut se constituer à travers l’agent judiciaire de l’Etat. Je crois que ça va réconforter notre position’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuine.Info

00224 622 989 711/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info