Accueil » Société » Formation professionnelle : ‘’On a un personnel vieillissant et des écoles vétustes’’, selon ministre Alpha Bacar Barry 

Formation professionnelle : ‘’On a un personnel vieillissant et des écoles vétustes’’, selon ministre Alpha Bacar Barry 

Après sa nomination au poste du ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, Alpha Bacar Barry a initié une tournée de prise de contact avec les services et établissements relevant de son département. Il assure que le constat sur le terrain est loin d’être reluisant.

"

‘’Nous avons trouvé un personnel vieillissant dévoué et des fonctionnaires qui travaillent beaucoup, mais qui sont à la fin de leur carrière. Tous les cadres qui partent à la retraite’’, plante-t-il comme décor.

Le ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle assure des directions nationales relevant de son département ‘’perdent à la fois leurs directeurs nationaux et leurs adjoints qui vont à la retraite’’.

Sur le terrain, il déclare avoir constaté que ‘’l’essentiel des enseignements qui font les travaux pratiques dans les écoles professionnelles partent aussi à la retraite, il faut les reconstituer. Les programmes sont anciens. Certains datent de 1974 et d’autres des années 80. Vous avez des programmes nouveaux, mais qui n’ont pas d’enseignants. Parce qu’on n’a pas formé des gens pour donner ces cours’’.

‘’La méthode d’apprentissage n’a pas évolué. On a un mixte des programmes vieillissant, un personnel vieillissant et des écoles vétustes. C’est ça le bilan‘’, constate-t-il.

Le ministre Alpha Bacar Barry soulève d’autres difficultés auxquelles est confronté son département. Dans certaines écoles, souligne-t-il, ‘’il y a des équipements, mais les écoles manquent de contenus. Il n’y a pas d’outils de travail et les travailleurs ne sont pas motivés. On n’a pas l’impression qu’ils sont dans une équipe’’.

Dans l’enceinte de son ministère, il affirme que ‘’92 personnes qui y travaillent. Il n’y a que 9 ordinateurs. Vous avez des bureaux qui sont dans un état de vétusté extrêmement poussé. On ne peut pas demander beaucoup de performances à des personnels dans ces conditions-là. Il faut améliorer tout ceci ainsi que les conditions de vie et de travail. Il faut aussi repenser le management pour ne que le ministre soit enfermé dans son bureau et qu’il ne reçoive pas d’informations’’.

Salimatou BALDE ; pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info