Accueil » Économie » Le CNRD lance la traque des biens mal acquis : ‘’Personne ne sera protégée’’, prévient le colonel Doumbouya

Le CNRD lance la traque des biens mal acquis : ‘’Personne ne sera protégée’’, prévient le colonel Doumbouya

L’étau se resserre sur de hauts cadres de l’administration qui seront poursuivis pour des faits de ‘’détournement de biens publics, faux et usage de faux et de faux en écriture’’. Au total, 75 dossiers ont été transmis à l’agent judiciaire de l’Etat La première procédure concerne le dégel des comptes après le coup d’Etat du 5 septembre.

"

Dans une déclaration, l’agent judiciaire de l’Etat, avec le soutien absolu du chef de l’Etat, colonel Mamadi Doumbouya, a déclaré que les ‘’actions qui vont commencer, comme les autres qui suivront, continueront jusqu’à leur dénouement judiciaire définitif’’.

Dans un premier temps, selon Me Mohamed Sampil, elles concerneront les dossiers relatifs au dégel des comptes sous la gouvernance du CNRD. L’agent judiciaire de l’Etat rappelle qu’après la prise du pouvoir par le colonel Mamadi Doumbouya et ses hommes, il a été décidé de geler les comptes publics.

Il précise que pour des questions urgentes d’intérêt national, le colonel Doumbouya a ordonné le dégel des comptes. ‘’Certaines structures étatiques en ont profité pour procéder à des sorties massives de fonds plus que ce qui était nécessaire pour les dépenses prévues’’, annonce-t-il.

Au total, 75 dossiers ont été transmis à l’Agence judiciaire de l’Etat qui soutient que des vérifications ont permis de constater des ‘’écarts injustifiés à date en dépit d’un long délai qui avait été accordé aux personnes concernées’’.

Les premiers dossiers concernent le directeur général de l’Institut de recherche agronomique de Guinée (IRAG) et son comptable ; le président de la Haute autorité de la communication (HAC) et son comptable ; la directrice générale du Port autonome de Conakry (PAC) et son comptable ; l’ex-directeur général de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) et son comptable.

L’agent judiciaire de l’Etat rassure que d’autres dossiers suivront très prochainement. Il affirme que dans le combat qu’il mène, il bénéficie du soutien sans faille et total du colonel Doumbouya. ‘’Il m’a indiqué de façon très claire que personne ne sera protégée. C’est autant dire que les crimes en cols blancs ne resteront plus impunis dans notre pays’’, souligne Me Sampil.

Pour mener à bien sa mission, il appelle à la collaboration des pays amis de la Guinée et ONG spécialisées dans la traque des biens mal acquis. ‘’Le chef de l’Etat tient à la récupération des avoirs et biens à l’étranger provenant des détournements de fonds au préjudice de l’Etat guinéen. Dans cette Guinée de la rupture, les guinéens doivent savoir que la volonté politique du président de la transition est sans équivoque et que la détermination de l’agent judiciaire de l’Etat à ses côtés sera en nulle autre pareille’’, conclut l’homme de droit.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info