Accueil » Politique » Rebaptisation de l’aéroport de Conakry : ‘’Dans un pays normal, le colonel Doumbouya aurait été destitué et foutu en prison’’, selon Monenembo

Rebaptisation de l’aéroport de Conakry : ‘’Dans un pays normal, le colonel Doumbouya aurait été destitué et foutu en prison’’, selon Monenembo

La rebaptisation de l’aéroport international de Conakry au nom de Sékou Touré continue de susciter des réactions. L’écrivain Tierno Monénembo a poussé son coup de gueule contre cette décision du président de la transition, lors de la  conférence de presse organisée, ce samedi 18 décembre, par l’association des victimes du camp Boiro.

"

L’écrivain guinéen Tierno Monénembo assure qu’il n’est pas du ressort du colonel Mamadi Doumbouya de rebaptiser l’aéroport de Conakry au nom de Sékou Touré.

‘’Le colonel Doumbouya est dans l’illégalité la plus totale. Son acte est plus illégal que le 3e mandat d’Alpha Condé. Dans un pays normal, il aurait été destitué et foutu en prison. Mais la Guinée n’est pas normale, il faut la rendre normale par le combat’’, estime-t-il.

Il indique que les guinéens doivent se lever contre toutes les personnes qui veulent faire de leur pays un bien personnel. ‘’Il faut se battre et ne plus subir. Tout le monde doit se lever et se battre contre tous ces gens qui prennent la Guinée comme une propriété privée’’, lance le célèbre romancier.

‘’Ce combat doit être mené quel qu’en soit le prix. La liberté a un coût, il faut le payer. Il faut que les guinéens sortent de la léthargie et de la résignation. Ayons le courage, affrontons les barbares.  On ne discute pas avec les barbares. Les barbares, on les combat et ce qu’on va commencer à faire dès maintenant’’, ajoute-t-il.

L’auteur du roman Les Crapaud-Brousse souhaite qu’une action judiciaire soit au plus vite intentée contre cette décision du colonel Mamadi Doumbouya.

‘’Cette procédure judiciaire doit commencer maintenant. Il faut que dans la semaine qu’il y ait quelque chose de concret devant les tribunaux de la Guinée,  de la CEDEAO ou ailleurs’’, recommande l’écrivain engagé dans la défense des droits de l’homme et des principes démocratiques en Guinée.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Nous avons l’universite lansana conte le stade lansana conte je suis victime du regime defunt de lansana conte. Ma question quel est la difference entre les crimes de sekou toure et lansana conte le camp Boiro pour sekou toure et le camp Alpha Yaya pour lansana conte..Accepter ou pas le train de la reconciliation Nationale ne sera pas etre arreter la haine et les reglements de comptes. Je suis un ancien detenu politique a bas age de feu lansana conte mon pere a ete tuer sans aucune forme de par lansana conte ma mere sa passe 4ans en prison sous le regime de lansana conte nos biens ont ete sauvagement saccages sous lansana conte je ne suis pas contre le stade lansana conte et ni l’universite lansana conte nous voulons avancer pour chasser la haine ethniques et les reglements de comptes ethniques dans notre pays..Ce Monsieur ne denonce jamais le pillage economic dont notre a ete victime meme nos aeroports a l’interieur du pays ont ete vendus le chemin de fer Conakry kankan a vendu voila les causes de notre pays les predateurs sont protégés au nom de l’ethnie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info