Accueil » Politique » Le FNDC dans le viseur du colonel Doumbouya : vers la dissolution du mouvement anti 3e mandat

Le FNDC dans le viseur du colonel Doumbouya : vers la dissolution du mouvement anti 3e mandat

Le CNRD Guinée Les jours du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) sont désormais comptés. Le locataire du palais Mohamed V, colonel Mamadi Doumbouya, envisagerait de dissoudre le mouvement qui a été le fer de lance du combat contre le 3e mandat d’Alpha Condé.

"

Si le FNDC et la junte militaire filaient le bon coton après le putsch du 5 septembre, plus de trois mois après le renversement du régime d’Alpha Condé, un coup de froid s’est installé entre les deux parties.

En effet, l’existence du FNDC ne rassure pas le président de la transition Mamadi Doumbouya qui envisage d’abréger les jours de l’entité que dirige l’ancien ministre Abdourahamane Sanoh. Des dispositions sont en passe d’être prises pour dissoudre le mouvement anti 3 mandat.

Peu de temps après le coup d’Etat du 5 septembre, le FNDC, qui qualifie le putsch de parachèvement de la lutte amorcée depuis le 3 avril 2019, a retiré le nom de l’homme qui a renversé le régime d’Alpha Condé de sa liste des personnes signalées à la Cour pénale internationale (CPI).

Par la suite, des responsables du FNDC dont Sékou Koundouno, Ibrahima Diallo et Foniké Mengué ont rencontré des dirigeants ouest-africains en vue de les convaincre d’accompagner la transition en Guinée.

Ibrahima Diallo, responsable des opérations du mouvement avait laissé entendre que ‘’le FNDC sera là comme sentinelle de la démocratie » dans la transition qui s’ouvre après le putsch contre Alpha Condé le 5 septembre’’.

Il a rassuré que ‘’nous voulons accompagner un processus de transition démocratique qui va aboutir à des élections crédibles et transparentes pour que la Guinée puisse se tourner vers le développement’’.

Le 20 septembre 2021, au palais Mohamed V de Conakry, une rencontre a lieu entre le colonel Doumbouya et des responsables du FNDC, rentrés d’exil. Les échanges portaient essentiellement sur l’actualité socio-politique du pays et la nécessité d’une collaboration franche en vue d’une transition réussie, selon un communiqué publié dans la presse par les opposants au 3e mandat d’Alpha Condé.

Avant de se quitter, les deux parties s’étaient engagés à se retrouver dans un cadre plus formel dans le but de recueillir la contribution FNDC sur le processus de transition. Mais à l’allure où vont les choses, l’on se dirige tout droit vers un clash entre la junte et les défenseurs des acquis démocratiques.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 98 97 11/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info