Accueil » Société » Un ex-ministre au colonel Doumbouya : ‘’En glorifiant Sékou Touré, on est en train de faire l’apologie de la torture’’

Un ex-ministre au colonel Doumbouya : ‘’En glorifiant Sékou Touré, on est en train de faire l’apologie de la torture’’

Boubacar Barry, ancien ministre de la pêche et membre de l’association des victimes du camp Boiro (AVCB), estime que la décision du colonel Mamadi Doumbouya de donner le nom de l’aéroport de Conakry à Sékou Touré est inacceptable. Il promet que son association usera de tous les moyens légaux pour contester le décret du président de la transition.

"

Un ex-ministre s’adresse au colonel Doumbouya

Ce proche de Sidya Touré espérait que l’arrivée du colonel Doumbouya allait poser les galons d’une véritable réconciliation nationale en Guinée.

‘’Ce qu’on avait espéré avec l’avènement du CNRD, comme on le dit dans la refondation ou la rectification, c’était de relancer le dossier de la commission provisoire sur la réconciliation nationale proposé par les religieux. Le rapport a été déposé sur la table de l’ancien président Alpha Condé qui malheureusement ne l’a pas exploité’’, rappelle Boubacar Barry.

Après la rebaptisation de l’aéroport de Conakry au nom de Sekou Touré, l’ancien ministre Boubacar Barry prévient que les victimes du camp ne resteront pas les bras croisés.

‘’Aujourd’hui, on est en colère. C’est une situation que nous ne pouvons pas accepter. Au-delà des déclarations, on va s’organiser au sein de toutes les associations qui sont préoccupées par la défense des droits humains pour porter ce dossier devant la justice’’, indique-t-il.

Parce que, dit-il, ‘’en glorifiant Sékou Touré, on est en train de faire l’apologie de la torture, du crime et de l’impunité. C’est une façon de troubler la cohésion nationale. On sent bien que c’est un sujet qui divise’’.

‘’C’est un véritable poignard qu’on nous a donné dans le dos. Nous n’accepterons pas cela et nous allons mener tous les combats qu’il faut à commencer par une procédure judiciaire. Qu’elle prospère en Guinée, c’est tant mieux’’, ajoute M. Barry.

‘’Si ce n’est pas le cas, il y a des juridictions spécialisées au niveau sous-régional. Nous irons jusqu’au bout. On ne peut pas accepter que le CNRD et son président fasse l’apologie du crime, de la torture’’, poursuit-il d’un ton ferme.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@mail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info