Accueil » Politique » Déçue d’Alpha Condé, l’artiste Aicha Koné assure que le coup d’Etat du 5 septembre est une ‘’délivrance’’ pour les guinéens

Déçue d’Alpha Condé, l’artiste Aicha Koné assure que le coup d’Etat du 5 septembre est une ‘’délivrance’’ pour les guinéens

Les relations entre Alpha Condé et la célèbre chanteur Aicha Koné n’étaient pas au beau fixe. La sœur cadette de Alimata, mère du fils de Mohamed Alpha Condé, fils de l’ancien de la président de la République, assure que tout au long de son règne, elle n’a pas été reçue à Sékhoutouréyah par l’ancien locataire du palais présidentiel.

"

Aicha Koné, invitée mardi des Grandes gueules, a assuré qu’elle ne peut pas juger Alpha Condé qui, selon elle, l’en voulait pour avoir décidé une chanson au général Lansana Conté.

‘’C’est son droit. Il ne m’a jamais reçu. Papa [surnom du fils d’Alpha Condé] a beaucoup fait pour moi (…). Je suis triste, mais je ne suis pas surprise. Je suis triste pour mon fils Papa qui m’a fait venir ici. Nous sommes quand même la mère de l’enfant d’Alpha Condé. Même s’il a d’autres enfants, tout est possible, c’est Papa qui est son premier fils. C’est ce dernier qui m’a fait venir en Guinée. Alpha Condé ne m’a pas reçue parce que j’ai chanté pour Lansana Conté. Or, je l’ai fait quand il n’était pas au pouvoir’’, confie-t-elle à nos confrères.

Avant de poursuivre : ‘’Le 5 septembre, j’étais inquiète pour mon neveu. Il m’a dit au téléphone qu’il prend tout ça avec foi. Tout ce qui commence doit finir un jour. Il y a longtemps qu’il a quitté la Guinée. Il a préféré s’éloigner’’.

Elle rappelle que ‘’mon neveu Mohamed Condé est l’enfant que ma sœur a eu à Alpha Condé. Un jour, j’ai été à Paris, Papa [surnom du fils d’Alpha Condé] pleurait. Il m’a dit que si je vois le président Lansana Conté, de lui demander de libérer son père. Je lui ai dit que je n’ai pas de contact avec le président Conté, mais je lui promets que je lui en parlerai’.

Aicha Koné affirme avoir plaidé en faveur de la libération d’Alpha Condé après un concert à Conakry. ‘’J’en ai parlé au président Conté. Il m’a dit qu’il a compris le message. Il m’a remis trois enveloppes. L’une contenait des billets en euros, l’autre en dollars et la troisième en français. Je l’ai fait pour qu’Alpha Condé soit libéré. Je ne peux pas dire que j’étais la seule à intervenir en sa faveur. Mais je l’ai fait parce que c’était le message de Papa’’, raconte-t-elle.

Plus de 100 jours après le putsch militaire, elle assure qu’elle est ‘’déçue’’ d’Alpha Condé et qualifie le coup d’Etat du 5 septembre de ‘’délivrance’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info