Accueil » Interview » Fodé Oussou Fofana invite le RPG à revoir sa copie : ‘’Alpha Condé a passé tout son temps à parler de Dalein’’

Fodé Oussou Fofana invite le RPG à revoir sa copie : ‘’Alpha Condé a passé tout son temps à parler de Dalein’’

Fodé Oussou Fofana Alors que le Collectif des partis politiques de Guinée (CPP) poursuit ses activités, le camp d’Alpha Condé décide de faire cavalier seul.  Pour le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) chargé des affaires juridiques, le RPG Arc-en-ciel continue de se tromper d’adversaire. 

"

Fodé Oussou Fofana invite le RPG à revoir sa copie

Dans un entretien accordé à VisionGuinee, Fodé Oussou Fofana rappelle que le Collectif des partis politiques a été mis en place dans le but de proposer des solutions au Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD). Entretien…

VisionGuinee  : Comment expliquez-vous le refus du RPG Arc-en-ciel de rejoindre le Collectif des partis politiques ? 

Fodé Oussou Fofana : Disons que le RPG se trompe complétement d’adversaires. Ce parti pense que son adversaire c’est l’UFDG. Le problème de ce parti, c’est que ses dirigeants ne se rendent pas compte qu’ils ont perdu le pouvoir. Ils ne savent pas que celui qui est pouvoir,  c’est le colonel Mamadi Doumbouya. Au sein de la classe politique, il n’y a plus d’opposition encore moins de mouvance. Notre coalition consiste à se retrouver, discuter, faire des propositions au CNRD que nous ne considérons pas comme un adversaire, plutôt comme un partenaire. Mais le RPG lui considère le CNRD comme un adversaire. De notre côté, nous n’avons aucun problème avec le CNRD.  Et notre coalition n’est pas une alliance. Nous nous retrouvons en tant que partis indépendants pour voir ce qu’on peut soumettre comme propositions au CNRD. Parce que quand on parle de transition, on parle des partis politiques. La transition a pour objectif d’organiser les élections. Les acteurs qui doivent participer à ces élections, ce sont des partis politiques. Donc nous avons intérêt à parler d’une même voix. 

Au sein du RPG, des voix s’élèvent pour exclure toute alliance entre le camp d’Alpha Condé et celui de Dalein. Qu’en dites-vous ? 

Il faut rappeler que le président Alpha Condé a lui-même passé tous ses mandats à combattre l’UFDG. Au lieu de s’occuper du développement de la Guinée, il a passé tout son temps à parler de Dalein. C’est d’ailleurs ce qui l’a empêché d’être un excellent président. Nous espérions que les autres cadres du RPG allaient tirer la leçon. 

Face à cette situation, que comptez-vous faire ?

Notre porte est grandement ouverte. De toutes les façons, nous nous retrouvons. Si demain, ils décident de rejoindre le Collectif pour qu’on parle d’une seule voix, ils seront les bienvenus. Mais s’ils décident de s’auto-exclure, c’est leur problème. Ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas là qu’on ne va pas avancer. Nous sommes déjà en train de mettre en place les commissions. Bientôt, nous allons adresser notre mémo au CNRD et nous allons demander humblement à ce qu’on se retrouve autour de la table pour discuter de la transition parce que nous sommes concernés. 

A un moment donné, on avait comme l’impression que la classe politique a aplani ses divergences…

Il faut reconnaitre que le parti qui a des difficultés, des problèmes d’organisation, c’est le RPG Arc-en-ciel. Avec ce parti, on n’a même pas un interlocuteur. M. Alpha Condé ne l’a pas voulu pour le parti. Un parti organisé doit faire des déclarations officielles. Est-ce que l’honorable Damaro Camara a parlé au nom du RPG Arc-en-ciel ? C’est pourquoi, je dis qu’on ne sait pas qui est l’interlocuteur ? Ça n’existe pas. Au sein de ce parti, il n’y a pas même pas de structures, pas de vice-présidents. Alpha Condé n’a pas organisé un seul congrès depuis 1991. Les gens ont tout fait pour organiser un congrès au moins pour restructurer le parti. C’est un problème majeur. Si on organise des élections dans une année, qui va être le candidat du RPG Arc-en-ciel ? 

Le RPG Arc-en-ciel est-il une préoccupation de votre camp ? 

Si le RPG Arc-en-ciel continue de considérer l’UFDG comme adversaire, il se trompe. Pour une nouvelle fois, ils sont passés à côté de la plaque. Pour nous, le RPG n’est plus notre adversaire. Honnêtement, nous avons d’autres choses à faire que s’occuper de ce parti. S’ils continuent à penser comme Alpha Condé en affirmant partout que leur adversaire, c’est l’UFDG, ils n’ont qu’à rester sur ça. Nous nous sommes en train d’avancer. D’ailleurs, aujourd’hui, notre rêve le plus ardent est qu’on organise des élections libres et transparentes pour connaitre le vrai poids du RPG Arc-en-ciel. 

Par Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 989 711/ boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info