Accueil » Politique » Mohamed Traoré à la junte : ‘’Une transition qui irait au-delà de 3 ans est totalement contre-productive’’

Mohamed Traoré à la junte : ‘’Une transition qui irait au-delà de 3 ans est totalement contre-productive’’

Mohamed Traoré, ancien bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée trouve justifier la décision des dirigeants de la Commission économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) d’infliger des sanctions sévères à la junte malienne soupçonnée de vouloir se cramponner au pouvoir.

"

Mohamed Traoré à la junte

Maitre Mohamed Traoré dénonce le laxisme de la CEDEAO dans la défense des principes démocratiques et la promotion de la bonne dans notre sous-région.

‘’Les tripatouillages de constitutions pour se maintenir au pouvoir sont considérés comme des anticonstitutionnels de gouvernement au même titre que la prise du pouvoir par les armes. Mais la CEDEAO ne s’en est jamais préoccupée’’, rappelle-t-il.

Mais, indique Me Traoré, ‘’ce n’est pas parce que la CEDEAO ne répond pas forcément aux aspirations des populations en terme de démocratie qu’il faut la clouer au pilori quand elle se dresse contre une junte militaire qui, sous prétexte d’une ‘refondation de l’État’ ou d’une ‘rectification institutionnelle’, notions pour le moins floues, cherche astucieusement à se maintenir au pouvoir qu’il a conquis en utilisant des armes’’.

Cet avocat guinéen juge fondé la décision de sanctionner la junte militaire que dirige le colonel Assimi Goita.

‘’Une transition qui irait au-delà de 3 ans est totalement contre-productive et créerait plus de problèmes qu’elle n’en résoudrait. Il suffit qu’une junte militaire s’occupe de l’essentiel au cours d’une transition pour que celle-ci atteigne ses objectifs et favorise le retour à l’ordre constitutionnel. Jusqu’à 3 ans au plus, on peut tolérer l’exercice du pouvoir par des putschistes’’, souligne-t-il.

Au-delà, ajoute Mohamed Traoré, ‘’il y a des risques que ‘les rectificateurs’ soient ‘rectifiés’ à leur tour y compris par les moyens de rectification dont ils ont eux-mêmes usé. Et de rectification en rectification, on plonge le pays dans une situation d’éternel recommencement’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

À lire aussi: La CEDEAO inflige de lourdes à la junte malienne : ‘’il faut que nos Etats respectent leurs engagements’’, réagit Dalein

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info