Accueil » Société » Charles Wright menace de poursuivre tout officier de police judiciaire qui commettra un abus

Charles Wright menace de poursuivre tout officier de police judiciaire qui commettra un abus

Charles Wright Le procureur général de la Cour d’appel de Conakry a rappelé mardi aux officiers de police judiciaire la nécessité de respecter les droits des citoyens en conflit avec loi tout en respectant scrupuleusement les procédures en la matière. Charles Wright promet d’être sans pitié avec tout OPJ qui se hasardera à violer la loi.

"

Charles Wright menace de poursuivre tout officier de police…

Le magistrat a annoncé que des équipes partiront dès lundi, pour s’assurer de la présence de Procès-verbaux (PV) de garde à vue dans les services relevant de la police judiciaire. ‘’Ceux qui ne les tiendront pas, remontez-moi le nom de ces officiers’’, ordonne-t-il.

Pour ce qui est des mesures de garde à vue, poursuit-il, ‘’l’heure à laquelle la personne concernée a été placée, doit figurer dans le document. L’heure qui a séparé la première audition à la seconde ainsi que le temps de repos que la personne a eu’’.

‘’Quand on va aller, on ne discute même pas. Si tu n’as pas le PV de garde à vue, cela veut dire que tu ne mérites pas d’avoir l’habilitation, on te la retire et on la donnera à quelqu’un d’autre qui va être sur le schéma des principes parce que l’habilitation est une délégation du pouvoir du procureur général pour permettre à l’officier judiciaire de poser les actes de police judiciaire’’, explique-t-il.

Il affirme que ‘’nous vous donnons l’habilitation pour convoquer, placer des gens en garde à vue, mais si vous ne le faites pas dans le cadre de la légalité, est-ce qu’on doit vous laisser avec les habilitations ? Je dis non. Quand vous avez l’habilitation, quelle que soit l’influence que la personne peut avoir, même au plus sommet de l’Etat, ils marcheront sur moi avant d’arriver à votre niveau, mais ils ne vous atteindront jamais. Faites votre travail’’.

‘’Vous avez des registres qu’on appelle main courante, c’est une création qu’on va bannir. Notifiez les droits des personnes placées en garde à vue en leur disant : ‘Vous avez droit à un avocat, vous avez droit de garder le silence’. Si l’intéressé vous dit qu’il veut avoir un avocat, le code est très clair, mais on vous dit : ‘Je veux un avocat’, vous dites non. Il vous dit qu’il veut un médecin, vous dites. Il veut parler à ses proches, vous dites non. Là, vous n’êtes plus dans l’esprit de ce la loi vous confère’’, souligne le procureur général de la Cour d’appel de Conakry.

Il assure que ‘’si moi qui dois vous surveiller, je ne fais pas mon travail, j’aurais trahi le peuple de Guinée, le président de la République et l’institution judiciaire. Moi je ne trahirai jamais ce pays, le président et la société guinéenne’’.

‘’Je veux avoir des officiers de police judiciaire qui doivent regarder les organismes des droits de l’homme pour dire qu’en Guinée, nous sommes respectueux des droits humains. Le parquet est à votre disposition, mais je ne pardonnerai jamais un officier qui commettra un abus. Mon parquet poursuivra tout officier qui commettra un abus. Je ne vais jamais accepter qu’on traine à tort un officier’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info                                           

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info