Accueil » Société » Charles Wright ordonne des poursuites judiciaires contre les auteurs de propos haineux sur internet

Charles Wright ordonne des poursuites judiciaires contre les auteurs de propos haineux sur internet

Charles Wright ordonne des poursuites judiciaires contreCharles Wright, le nouveau procureur général de la Cour d’appel de Conakry est décidé à faire régner l’ordre sur internet. En s’adressant d’un ton ferme aux officiers de police judiciaire, Alphonse Charles Wright a ordonné des poursuites judiciaires contre les fauteurs de troubles sur les réseaux sociaux.  

"

Face aux officiers de police judiciaire, le magistrat Charles Wright a rappelé que ‘’nous, les acteurs de l’administration, c’est la neutralité, on n’a pas d’ethnie, on pas de région, on n’a que la Guinée. Aidez ce pays, aidez la Guinée, ne faites pas d’une activité deux poids, deux mesures. Soyez porteurs du message de toute une nation dans sa diversité ethnique et régionale’’.

Le procureur général de la Cour d’appel de Conakry affirme qu’il est ‘’inadmissible que quelqu’un qui est poursuivi pour des propos injurieux sur les réseaux sociaux, soit en liberté alors que d’autres sont détenus’’.

‘’Où sont l’harmonie et la cohérence ?’’, s’interroge-t-il, avant d’inviter les officiers de police judiciaires à être cohérents dans l’exercice de leurs missions. ‘’Je sais que vous êtes cohérents parce que vous avez bien appris, j’ai confiance en vous’’, dit-il.

Il annonce que dès la semaine prochaine, ‘’j’ordonnerai à tous les parquets d’instance de s’attaquer à toutes les infractions qui sont commises sur l’espace criminelle, les réseaux sociaux’’.

Aux procureurs, Charles Wright a demandé de se mettre en rapport avec la direction centrale de la police judiciaire pour engager des poursuites judiciaires contre les auteurs des ‘’propos à caractère ethnocentriques, régionalistes ainsi que des injures’’ sur les réseaux sociaux.

‘’Dès le lundi prochain, j’instruis tous les parquets d’ouvrir des informations judiciaires pour traquer jusqu’à leur dernier retranchement les fauteurs de troubles’’, ordonne-t-il d’un ton ferme.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info                                           

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info