Accueil » Sport » Bea Diallo veut la victoire du Syli face au Sénégal : ‘’le lion est le roi de la jungle, mais il a peur de l’éléphant’’

Bea Diallo veut la victoire du Syli face au Sénégal : ‘’le lion est le roi de la jungle, mais il a peur de l’éléphant’’

Au compte de la deuxième journée du groupe B de la Coupe d’Afrique des nations Cameroun 2022, le Syli national de Guinée va en découdre ce vendredi avec le Sénégal. L’équipe victorieuse va arracher son ticket de qualification en huitième de finale.

"

Bea Diallo veut la victoire du Syli face au Sénégal…

Le ministre de la Jeunesse et de sports, présent au Cameroun, a rencontré les supporters guinéens pour les motiver davantage à soutenir les poulains de Kaba Diawara dans ce derby Guinée-Sénégal.

‘’On a envie de gagner ce match, il faut qu’on donne le maximum de nous-même. Pour cela, on a besoin de vous pour donner de l’énergie à cette équipe pour qu’elle puisse évidemment gagner’’, indique-t-il aux supporters.

Pour Lansana Bea Diallo, les liens fraternels entre les deux nations n’entravent pas la défense des couleurs par chaque équipe. ‘’Je crois qu’il ne faut pas qu’on se mette de la pression. L’enjeu est colossal. Le Sénégal est un pays frère mais sur le terrain de foot, c’est comme un ring de boxe, il y aura un vrai combat. On doit se battre contre eux’’, assure le patron du département de sports.

L’ancien champion de boxe rappelle que dans la jungle, le lion a toujours peur de l’éléphant. ‘’C’est vrai, on dit souvent que le roi de la jungle, c’est le lion mais le lion a peur de l’éléphant. Le seul animal que le lion respecte dans la jungle, c’est l’éléphant’’, dit-il à qui veut l’entendre.

A rappeler que les Lions de la Teranga sont secoués par des cas du coronavirus et l’entraineur sénégalais affiche des inquiétudes.

‘’C’est compliqué. Parce qu’il n’y a pas que Bamba même si effectivement c’est lui qui reste. C’est très compliqué pour les garçons. Nous avons fait le test le mercredi à 10H. Et je peux vous garantir de 10h jusqu’à 14h30 avant qu’on aille à l’entrainement, il y avait une sorte de psychose où les jours étaient en attente en disant ‘la sentence va tomber, qui va être encore confiné, malade ?’. Ce sont des situations qui sont compliquées pour le football aujourd’hui’’, s’inquiète Aliou Cissé.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 989 711/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info