Ultimate magazine theme for WordPress.

Ce  mardi 04 Septembre très tôt le matin, le corps sans vie d’un  jeune homme âgé d’une vingtaine d’année a été retrouvé à Simbayah dans la Commune de Ratoma.

En effet, l’origine de ce drame n’a pas été élucidé, et le jeune homme ne portait aucune pièce d’identification.

Informé du drame par les habitants dudit quartier, le responsable de la localité s’est rendu sur les lieux pour constater les faits et a tenu à informer les services de l’ordre notamment la gendarmerie pour qu’ils viennent s’enquérir l’état du corps.

A signaler que cette situation est devenu récurrente dans  cette localité et  devient  de plus en plus dangereuse comme le souligne le chef de secteur qui par ailleurs rappelle que cet incident est le deuxième du genre à l’espace de  trois (3) mois où encore un autre cadavre avait été retrouvé à quatre cent mettre (400 m) du même lieu.

Le responsable de la gendarmerie  laisse entendre qu’après les examens du médecin légiste présent à cet effet,  une enquête sera ouverte pour mettre en lumière et mettre aux arrêts ces malfaiteurs qui font jours et nuits du mal aux paisibles populations.

Les habitants de la localité sont terrifiés de cet acte ignoble qui vient  relancer de plus belle l’épineuse question de la sécurité des populations et de leurs biens.

Quand on sait que ces agents de force de l’ordre parcours en longueur de nuit ces différents quartiers de la capitale pour dit-on «  des patouilles nocturnes » tandis que chaque jour qui passe un citoyen de plus est victime.

Sélectionné pour vous :  Risque de rupture de stock de sang à l’hôpital régional de Labé

Face à cette situation, les autorités de haut niveau doivent prendre les dispositions adéquates pour la sauvegarde des pauvres vies humaines.

 

Boubacar Sidy BAH

Visionguinee.info

 

Place this code at the end of your tag:

Les commentaires sont fermés.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info