Ultimate magazine theme for WordPress.

Abdoulaye Bah à Ousmane Gaoual : ‘’Vous amusez la galerie et devenez un comédien public gratuit’’

0

C’est par voie d’huissier que Ousmane Gaoual Diallo et 900 militants, selon le document, dont un certain Lamarana Petty Diallo ont notifié au vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG,) Fodé Oussou Fofana, leur volonté d’exclure Cellou Dalein Diallo des rangs du parti pour absence prolongée, manquement à la transparence financière, déviation de la ligne politique, diffusion dune vidéo compromettante.

Interrogé sur le sujet ce mardi 9 juillet par VisionGuinée, Abdoulaye Bah, ancien président de la délégation spéciale de Kindia et conseiller politique du président de l’UFDG, a qualifié de ridicule la démarche de Ousmane Gaoual Diallo.

‘’C’est du n’importe quoi. C’est ridicule, triste et inqualifiable. Lorsque vous confiez à certains individus qui ont la langue fourchue une portion de responsabilité publique, le travail public les dévoile au grand jour. Lorsque vous ne savez pas faire ce pourquoi on vous a nommé, vous vous occupez autrement et vous amusez la galerie, vous devenez un comédien public gratuit. Voilà ce qui arrive à certains individus’’, commente-t-il.

‘’La nature a horreur du vide et un homme qui ne sait pas travailler va s’occuper de façon ridicule. Lorsque les gens ne savent pas travailler, ils parlent trop. Ils promettent vents et marées, monts et merveilles, mais le travail dévoile l’homme’’, ajoute-t-il.

Abdoulaye Bah estime que les autorités cherchent à détourner l’attention de la population sur l’essentiel. ’’Aujourd’hui, il n’y a pas d’électricité. Alpha Condé n’est pas notre ami, certes, mais on a beau détesté le chien, il faut quand même avouer qu’il a des dents éclatantes de blancheur. Il y avait le courant, un minimum de sécurité, un minimum d’administration publique, de vivre-ensemble. Tout n’était pas au top, mais ça existait’’.

Près de trois ans après la chute d’Alpha Condé, l’ex-chef de l’exécutif communal de Kindia affirme que les guinéens font face à ‘’la cherté de la vie. Les femmes qui perçoivent la dépense savent combien coûte une tomate fraîche, un concombre, un ognon ou un poisson. Donc, M. le porte-parole du gouvernement embourbé dans une transition éternelle est chargé de tenir des propos pour que les guinéens s’occupent autrement. Mais qu’il sache, comme le disait Abraham Lincoln, on peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info