Ultimate magazine theme for WordPress.

Abdourahmane Baldé, DG du FONIJ, sur la manif du FNDC : ‘’il n’y a pas de raisons de créer une situation de troubles en Guinée’’

0

Moins  d’une semaine après sa prise de fonction, le directeur Fonds national de l’insertion des jeunes (FONIJ) multiplie les rencontres. Dans un entretien accordé à  VisionGuinee, Abdourahmane Baldé appelle la couche juvénile à prendre conscience pour bénéficier de l’accompagnement  de l’Etat et de ses partenaires. Entretien…

VisionGuinee : Vous avez été choisi pour diriger le Fonds national d’insertion des jeunes (FONIJ). Que comptez-vous apporter de nouveau ?

Abdourahmane Baldé : Je remercie Son excellence Monsieur le président de transition  qui m’a fait confiance. Je remercie également l’ensemble des guinéens qui ont éclaté de joie après ma nomination. Il y a eu de très fortes mobilisations. J’ai vu des jeunes de Kaloum, de Matam, de  Dabondy, de Matoto de Dixinn, de Ratoma….Et nous avons reçu des appels de partout. Nous espérons mériter cette confiance.

Nous comptons apporter  beaucoup de nouveautés au FONIJ. D’abord, je rappelle que nous avons toujours fait ça. Depuis l’âge de 19 ans, je me suis investi pour la couche juvénile. Nous espérons apporter de l’innovation  créatrice. La jeunesse a besoin  d’encadrement, d’éducation, de formation de qualité pour pouvoir prendre des initiatives  dans des secteurs variés. Il y a l’entrepreneuriat  social, et économique mais il y a les découvertes à  l’international  et un certain nombre d’actes que la jeunesse peut poser. Il y a aussi la possibilité d’accompagnement  pour enseigner comment  entreprendre. Pour cela, nous serons à l’écoute des jeunes.

Selon vous, quel comportement doit adopter la  jeunesse guinéenne ?

La jeunesse a tout à gagner en travaillant avec l’Etat, en se mettant au service de la nation et en acceptant de prendre des initiatives que l’Etat et les partenaires vont accompagner. Nous invitons les jeunes à réfléchir, à chercher à avoir les vraies informations, d’identifier les opportunités. Au Fonds national de l’insertion des jeunes, nous sommes ouverts. Nous avons des moyens pour accompagner les jeunes. Nous pensons que c’est ce qui va les aider. A tous les guinéens, nous demandons de travailler pour la réussite de cette transition. C’est dans l’intérêt de tous les guinéens que le pays se stabilise, que la corruption puisse être combattue.  Mais si nous créons un obstacle à la transition, nous risquons d’emprunter un chemin incertain.

Sélectionné pour vous :  Le colonel Mamadou Alpha Barry évoque sa rencontre avec Dr Diané et Cie en prison et sa supposée proximité avec Dalein…

Le FNDC projette d’organiser une manifestation ce jeudi 28 juillet. Quelle lecture faites-vous de cet appel à manifester ?

Je pense que le FNDC a tout à gagner en privilégiant le dialogue. La CEDEAO est venue pour créer les conditions du dialogue. A l’arrivée du médiateur, le CNRD et son excellence M. le président de la transition est mis à sa disposition. Nous pensons qu’il n’y a pas de raisons de créer de situation de troubles en Guinée. Nous invitons le FNDC à privilégier la voie du dialogue, c’est ce qui peut aider.

Par Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 989 711/boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info