Ultimate magazine theme for WordPress.

Aboubacar Soumah au colonel Doumbouya : ‘’Plus une transition politique dure, plus elle se complique et devient un problème’’

0

Le discours du  colonel Mamadi Doumbouya à la tribune des Nations Unies continue de susciter des réactions au sein de la classe sociopolitique. Si certains le qualifient d’historique, d’autres révèlent des incohérentes dans les propos du président du Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD).

Aboubacar Soumah, président du parti Guinée pour le développement et l’équilibre (GDE), estime que le discours du chef de la junte est raté.

‘’Il y a trop d’incohérences et de contradictions par rapport aux engagements du CNRD. Il faut qu’il rectifie le tir afin qu’il puisse sortir par la grande porte’’ souligne l’ancien député vit en exil au Sénégal.

Il rappelle qu’en prenant le pouvoir le 5 septembre, ‘’le colonel a dit que la démocratie est bafouée, les droits de l’homme sont bafoués, la justice est instrumentalisée. Si aujourd’hui, il dit aujourd’hui ce modèle démocratique n’est pas adaptée, n’est pas gérable par l’Afrique et de laisser l’Afrique choisir son chemin, il y a une contradiction’’.

‘’Si celui-ci dit qu’il n’est ni pro ni anti-français alors qu’il a la nationalité française et une épouse française, là aussi, il y a un problème. S’il dit sa priorité, c’est le social, puis l’économie et en troisième position, la politique, il y a une autre contradiction. Parce que la transition est essentiellement politiqu’’, soulève le président de GDE.

Il dit à qui veut l’entendre que ‘’le colonel ne veut pas respecter le calendrier conventuellement élaboré. Il souhaite rester autant qu’il peut pour prolonger la transition. Je souhaite ardemment qu’il comprenne qu’une transition politique, plus elle dure, plus elle se complique et devient un problème’’.

De l’avis de l’ex-député Soumah, le colonel Mamadi Doumbouya est passé à côté de la plaque après son discours à la tribune des Nations Unies. ‘’Il a raté. Il aurait dû parler des thématiques définies par l’ONU. Il a laissé toutes ces thématiques pour s’attaquer à d’autres sujets. C’est pourquoi, je pense qu’il a ratée le discours qu’il devait tenir’’, souligne-t-il.

Il demande au président Doumbouya ‘’d’accepter de faire une transition apaisée, équitable et inclusive où tous les guinéens se regarderont en face. Qu’on sorte de cette transition et que lui, il marche librement sans être inquiété. C’est le conseil que je peux lui donner, il n’y a pas d’hommes forts. Mais un moment fort pour un homme. S’il gère bien son moment fort, il restera dans les honneurs après’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info