Ultimate magazine theme for WordPress.

Aboubacar Sylla à la junte : ‘’Continuer à avancer la tête baissée au nom de projets non réalistes…c’est se diriger vers un blocage’’

0

L’ancien ministre des transports dresse un tableau sombre de la junte militaire qui a mis fin au règne d’Alpha Condé le 5 septembre 2021. Aboubacar Sylla estime que le pays s’enfonce de plus en plus dans une crise en raison des choix opérés par les dirigeants.

Sur le plan économique et social, il estime que ‘’les choix opérés par les autorités sont loin de satisfaire aux conditions et modalités du développement, de la redistribution des richesses nationales ou même de juguler la crise sociale qui s’accentue chaque jour, davantage’’.

Aux dires du président de l’Union des forces du changement (UFC), ‘’plutôt que de régler la crise, les politiques publiques mises en œuvre aujourd’hui ne font que dans son report sinon son aggravation’’.

Devenus presque la règle, à l’en croire, ‘’les marchés de gré à gré dans le cadre de la passation de la commande publique, en plus de favoriser une saignée financière pour l’Etat, sont devenus le lit de la corruption et du détournement de deniers publics et autres crimes économiques’’.

L’ancien porte-parole du gouvernement dénonce ‘’l’impunité garantie aux gestionnaires de la chose publique qui, depuis plus de deux ans, gèrent dans un laisser-faire total sans aucune forme de reddition de comptes, conformément aux prescriptions de l’orthodoxie de l’administration des ressources publiques.’’

Il soutient que l’année 2024 offre l’heureuse occasion à la Guinée pays de faire une p’’ause, de procéder à une évaluation des politiques et des stratégies mises en œuvre, des actions réalisées et en cours de réalisation afin d’en jauger de leur efficacité pour mieux définir, les perspectives vers lesquelles dirigées l’action publique prochaine’’.

‘’Face à l’ampleur de la crise et au regards des enjeux, il n’y a malheureusement pas d’alternative au changement de cap et de paradigmes dans la conduite des affaires de l’Etat. Il n’y aucune issue au recentrement réel de la transition vers son principal objectif et son agenda naturel, le retour à l’ordre constitutionnel normal et ce, dans l’unité, le dialogue et le compromis avec l’ensemble des acteurs de la vie nationale’’, souligne Aboubacar Sylla.

Aujourd’hui, prévient-il en s’adressant à la junte, ‘’continuer à avancer la tête baissée au nom de projets non réalistes et impossibles ou feindre de l’ignorer alors que le pays est dans l’impasse totale, c’est courir le risque réel et grave d’un enlisement de la crise et condamner l’action publique à faire du sur-place et à se diriger éventuellement vers un blocage aux conséquences imprévisibles et incalculables sur notre société’’.

‘’Il est désormais clair pour nous tous maintenant, gouvernants ou non, que nous sommes installés au beau milieu d’une crise et qu’il faille travailler tous ensemble résolument à son règlement dans l’intérêt de la Guinée et des guinéens’’, pose-t-il comme diagnostic, ajoutant que ‘’le peuple nous observe depuis toujours et un jour, l’histoire témoignera inexorablement sur les faits et gestes des uns et autres’’.

Il garde espoir que ‘’notre peuple laborieux et résilient qui a su dépasser depuis son existence des crises bien plus graves, trouvera cette fois encore, les ressorts nécessaires pour rebondir et repartir du bon pied, afin de donner un souffle nouveau au pays pour assurer le développement et le bien-être pour tous’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info