Ultimate magazine theme for WordPress.

Aboubacar Sylla de l’UFC: « En début de la semaine prochaine, la liste des représentants de l’opposition à la CENI sera transmise au MATD »

0

Le collectif et l’ADP étaient  cet après-midi au siège de l’Union des forces pour le changement (UFC) pour désigner les représentants de l’opposition au sein de la future Ceni recomposée. Dans cet entretien qu’il a accordé à notre rédaction  Aboubacar Sylla, Président de l’UFC et porte-parole du Collectif et de l’ADP, parle des contours de cette rencontre.

Visionguinee.info : Les membres du collectif et l’ADP étaient en réunion cet après-midi depuis 15h, parlez-nous de cette rencontre à huit clos.

Aboubacar Sylla : Comme vous le savez, l’actualité d’aujourd’hui est la recomposition  paritaire de la Céni et plus précisément la désignation des différents groupes qui sont prévus dans la structure de la Céni. Nous avons donc décidé de nous retrouver pour finaliser notre liste de partis politiques qui vont être chargés de proposer les membres de la Céni au nom de l’opposition guinéenne. C’est à ce titre donc que cette réunion a eu lieu.

Elle s’est déroulée dans des conditions de convivialité souhaitables. Nous l’avions d’ailleurs dit depuis très longtemps qu’il n’y aura pas de problèmes, en ce qui concerne la détermination des différents représentants qui vont occuper le quota réservé à l’opposition  au sein de la Céni. Ça s’est passé effectivement comme nous l’avions dit. Nous nous sommes retrouvés,  discuter des critères d’éligibilité des membres de la Céni ; cela a été facilement arrêté. En fin de compte, nous avons identifié les partis politiques qui remplissaient ces critères. C’est à ce titre que nous avons retenu  neuf (9) partis politiques qui vont designer 10 membres de la future Céni.

Sélectionné pour vous :  Damaro Camara assure que la volonté de l’opposition d’empêcher les législatives peut aboutir à des ‘’affrontements’’

Dès le début de la semaine prochaine, cette liste sera transmise, conformément à la loi, au ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation qui aura la charge de la transmettre au président de la République; afin que ce dernier prenne le décret de nomination des différents commissaires.

Pouvons-nous savoir quels sont les partis politiques qui ont été retenus pour désigner les représentants de l’opposition au sein de la future Céni ?

La liste va être dressée dès le début de la semaine prochaine. Les membres seront désignés par les partis suivants : l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) qui va designer deux (2) membres, l’Union des Forces Républicaines (UFR), le Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN),  l’Union des Forces pour le Changement (UFC), le Parti du Peuple de Guinée (PPG), le Parti de l’Unité pour le Développement (PUD), les Nouvelles Forces Démocratiques (NFD),  la Nouvelle Génération pour la République (NGR)  et le Parti Socialiste (PS) ; présenteront chacun un membre.

Dans la journée du 05 octobre, les centristes ont rencontré le ministre de l’administration du territoire pour leur participation à la Ceni. Quelle est la réaction du Collectif et de l’ADP ?

Je crois comprendre que les centristes revendiquent leur prise en compte dans la législation guinéenne, car au jour d’aujourd’hui, la constitution, la charte des partis politiques; ne tiennent pas comptent de l’existence d’un groupe politique qui s’appelle le centre. Je crois que les centristes souhaiteraient des modifications fondamentales de la législation guinéenne pour que leur courant politique soit pris en compte. Au stade d’aujourd’hui, la législation guinéenne encore une fois, notre constitution et tous les textes de lois qui en découlent ne prévoient pas l’existence d’un centre. Il y a d’une part les partis qui agissent au nom de la mouvance présidentielle ou de la majorité présidentielle, et d’autre part nous avons une opposition politique qui peut être parlementaire ou extra-parlementaire. Actuellement nous sommes dans le cas de figure d’une opposition extra-parlementaire. Ce sont ces deux camps qui sont sensés exercer des activités politiques dans notre pays.

Sélectionné pour vous :  La France s’intéresse au chronogramme de la transition en Guinée : ‘’C’est évidemment une question qui se pose…’’

C’est tout naturellement que le conseil national de transition  (CNT), dans l’élaboration et l’adoption de la loi portant recomposition de la Céni n’a donc tenu compte que de l’existence de ces deux groupes politiques dans notre pays.

Merci M. le président de nous avoir reçu chez vous

Je vous en prie !

Ciré BALDE
Visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info