Ultimate magazine theme for WordPress.

Adresse à la nation : que retenir du discours d’Alpha Condé ?

0

[dropcap]L[/dropcap]e président Alpha Condé s’est adressé à la nation pour étaler sa ‘’certaine idée de la Guinée’’ à l’approche de la fin de son dernier mandat. Un discours dont les principales lignes évoquent de façon évasive les questions brulantes du jour; à savoir le changement de la constitution actuelle et ses intentions sur un 3eme mandat.

En effet, là où le président était attendu le plus par la majorité du peuple de Guinée, il est reste fidèle au mystère qu’il entretient sur une éventuelle candidature à la présidence en 2020.

Cependant, le président a laissé entendre que ‘’nous avons fait, depuis toujours, le choix de la lutte pacifique pour la démocratie qui consacre la souveraineté du peuple appelé à être consulté aussi souvent que nécessaire, capable de se prononcer, en toute âme et conscience, sur ce qu’il voudrait ou ne voudrait pas. A cet égard, personne n’a le pouvoir ou le droit de se substituer au peuple et ne dispose de toute l’autorité pour parler, agir, décider en son nom et à sa place’’.

Probablement, une réplique aux principaux membres du FNDC, qui étaient réunis la semaine passée à l’université Koffi Anan pour réitérer leur forte opposition à toute tentative de 3eme mandat ou de referendum constitutionnel.

Néanmoins, le président Condé, visiblement de plus en plus inaudible dans son art oratoire, a touché dans son adresse à la nation, quelques fondamentaux énumérant ce qu’il considère comme succès accomplis sous sa présidence.

Il a notamment mentionné : ‘’La stabilité économique, la réforme de nos forces de défense et de sécurité, de la justice, la lutte contre Ebola et l’amélioration de notre système de santé, le développement des secteurs des mines, de l’énergie, de l’agriculture, de l’industrie et une série de réformes structurelles et institutionnelles’’.

Mais, l’un des éléments majeurs de son discours demeure dans l’annonce concernant l’ouverture d’un dialogue national qui sera pilote par son premier ministre Kassory Fofana.

En mandatant son chef de gouvernement de rencontrer et d’échanger avec les forces politiques et sociales du pays, déduit d’être entre le marteau et l’enclume pour le président. A son âge, les impacts de la sénilité et de la vieillesse jouent en sa défaveur au profit des manipulateurs, comme ils l’ont fait contre le Général Lansana Conté. Alpha Condé, ayant plusieurs fois déclaré qu’il ne connaissait pas les guinéens, aura sa dose bientôt, car avec son âge, il a l’occasion de découvrir avant de partir le visage de la ‘’Guinée, Albanie d’Afrique’’.

Karamoko Kémo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info