Ultimate magazine theme for WordPress.

Alpha Condé rappelle à l’ordre la France, l’UE et les Etats-Unis : ‘’Nous ne voulons plus que les gens se mêlent de nos affaires’’

2

[dropcap]L’[/dropcap]Union européenne (UE), la France et les Etats-Unis ont émis des doutes sur la crédibilité des résultats publiés le samedi 24 octobre dernier par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Donné vainqueur du scrutin du 18 octobre par la CENI, le président Alpha Condé, lors d’une tournée dans les garnisons militaires de la capitale a répondu à l’UE, à la France et aux Etats-Unis.

‘’Nous tenons à notre souveraineté. Nous tenons à notre indépendance. Nous n’accepterons pas de recevoir des ordres des autres pays. On n’a pas besoin de demander l’avis d’un pays sur ce que nous devons faire. Le seul à qui on doit demander un avis, le seul avis qui compte, c’est celui du peuple guinéen’’, a-t-il tenu à clarifier d’un ton ferme.

Selon le chef de l’Etat, ‘’nous avons fait les élections sans aucune aide extérieure. Nous avons fait le référendum, les législatives et la présidentielle sans qu’un franc ne vienne de l’extérieur. Parce que nous ne voulons plus du tout que les gens se mêlent de nos affaires. S’ils mettent un peu d’argent, ils se mêlent. Ne soyez pas surpris des comportements de certains Etats. Mais ça n’a pas d’importance’’.

Il a promis de ‘’continuer à développer la Guinée. S’il plaît à Dieu, la Guinée ira très vite. D’ici quelques années, la Guinée sera la deuxième puissance après le Nigéria. C’est cela qui ne plaît pas à tout le monde. Mais je compte sur vous. Vous êtes l’armée du peuple, restez l’armée du peuple. C’est en vous que le peuple se reconnait’’.

Sélectionné pour vous :  Conflit entre guerzés et koniankés à N’zérékoré : Lansana Conté cité comme acteur principal

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
2 commentaires
  1. Veronique Eleonore d'Almeida dit

    Quelque part il a raison. Que l’Occident cesse de fouiner le nez dans les problèmes de l’Afrique

  2. Fati dit

    Les pays sont souverains mais il y’a des clauses auxquelles ils ont ratifiée qui stipulent que les etats doivent, protéger leur oeuple, l’obligation de développement… cependant si ils n’arrivent pas par exemple à assurer la protection de leur peuple et qu’ils les massacrent les autres se verobt dans l’obligation d’intervenir même avec les armes si nécessaire. À lire le droit international de développement et l’histoire de l’aide humanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info