Ultimate magazine theme for WordPress.

Après la prison, le journaliste Amadou Diouldé Diallo décide de retourner au village

0

[dropcap]I[/dropcap]ncarcéré à la Maison centrale de Conakry depuis le 1er mars, le journaliste Amadou Diouldé Diallo a été libéré mercredi par le tribunal de première instance de Dixinn. L’historien a été reconnu coupable du délit d’offense au chef de l’Etat et sommé de payer une amende de 5 millions de francs guinéens.

A peine libéré, le journaliste a annoncé à la presse qu’il compte se mettre en retrait auprès des siens au village.  ‘’Il y a une tradition peule qui dit que lorsqu’on subit une épreuve, il faut vous retourner au village. Mes convictions et mes opinions, rassurez-vous, je les défendrai jusqu’à mon dernier souffle. Je m’occupe de moi-même pour le moment’’, a-t-il déclaré en substance.

‘’Quand une épreuve vous arrive, vous retournez au village d’abord. La conviction et tout ce qui s’en suit, ce n’est pas pour le moment’’, a-t-il renchéri en présence de ses avocats.

‘’Je me réjouis de ma liberté en profitant suffisamment des contacts avec ma famille et mes amis’’, a soutenu encore l’ex-chef de la section sportive de la RTG, précisant que ‘’les enfants sont même venus de la France pour m’apporter leur soutien’’.

Pour le moment, a-t-il décidé, ‘’la parole et l’écrit sont au garage. Je réintègre ma famille et mes amis pour me reconstruire et voir l’avenir’’.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info