Ultimate magazine theme for WordPress.

‘‘Avant la paix, il faut l’égalité de droit et la justice’’, lance Takana Zion

0

‘‘[dropcap]Q[/dropcap]uelle mouche a réellement piqué Mohamed Mouctar Soumah ces derniers temps ?’’, s’interrogent des internautes. Absent des podiums publics depuis quelques temps, l’enfant prodige du reggae guinéen Takana Zion devient de plus en plus actif sur les réseaux sociaux où il ne cesse d’extérioriser ses pressentiments pour la Guinée, ce pays qui l’a bercé de tout son jus.

Takana Zion chanteAprès son coup de gueule fait sur sa page Facebook en début de semaine, relatif à la nomination du leader du parti Guinée pour tous (GPT), Kassory Fofana au poste du ministre d’Etat à la présidence chargé des investissements et des partenariats public-privé, l’artiste vient de poster de nouveaux statuts sur sa page du réseau social. ‘‘Qui a chanté plus de morceaux de paix et d’unité que Takana Zion en Guinée ?’’, lit-on entre autres sur la page de l’artiste. ‘‘Les hypocrites me demandent de chanter la paix pendant qu’ils n’arrêtent pas de diviser mon peuple’’, poursuit-il.

Mohamed Mouctar Soumah reste profondément attaché à la Guinée qu’il aime tant. Mais malgré ses efforts pour le rayonnement de celle-ci, Takana semble peiner de voir son peuple plus que jamais ‘’divisé’’.  ‘‘Je vous ai toujours donné la joie et vous ne voulez pas me rendre la monnaie’’, s’indigne le reggaeman qui dit n’attendre rien des Guinéens sinon que la  joie de les voir unis.

 ‘‘C’est un crime de mentir aux enfants et de refuser de leur enseigner la vérité’’, martèle-t-il enfin. Et d’ajouter : ‘‘Avant la paix, il faut l’égalité de droit et la justice sinon vous rêverez  longtemps encore’’.

 De sources concordantes nous apprennent que le concepteur de Black mafia, Takana Zion et le général Elie Kamano sont cooptés par le Fonds de consolidation de la Paix, une filiale du système des Nations Unies, pour être ambassadeurs de la paix et faire la sensibilisation au sein des populations, notamment juvéniles qui restent divisées sur des considérations d’ordre politique.

 Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

0224 664 294 851

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info