Ultimate magazine theme for WordPress.

Bah Oury à ceux qui menacent de manifester : ‘’lorsque du sang est versé…vous devez changer de stratégie’’

0

L’ancien ministre de la réconciliation nationale est contre la reprise des manifestations politiques. Bah Oury rappelle que les protestations de rue pendant le règne d’Alpha Condé ont coûté la vie à des centaines de guinéens et causé des dégâts matériels importants.

Le leader du l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (UDRG) estime que la classe politique doit changer de changer de fusil d’épaule afin d’éviter les erreurs du passé.

‘’La manifestation est le dernier recours pour l’espace politique. Avant de vous engager dans une dynamique, vous devez engager un processus de négociation, de concertation et de dialogue. Avant de dire que vous allez descendre dans la rue, il faut épuiser tous les voies de recours et de médiation pour régler les crises’’, conseille Bah Oury

Selon lui, ‘’lorsque les gens manifestaient dans le cadre des accords politiques, j’étais opposé. Parce que lorsque vous faites une chose et qu’il y a eu du sang qui est versé, des enfants sont morts, vous devez évoluer et changer de stratégie pour ne pas impacter négativement la vie des citoyens. C’est une question de responsabilité’’.

Le président de l’UDRG fait remarquer que la Guinée est un ‘’pays politiquement marqué par les violences. Ça ne date pas d’aujourd’hui. Depuis l’indépendance, ce sont des violences, rien que des violences. Lorsque vous faites la politique, il faut réfléchir, faire preuve de raison,  savoir quelle est la meilleure attitude pour faire prévaloir vos intérêts, droits sans pour autant exposer le pays à des situations désastreuses. C’est une question de responsabilité et d’honnêteté vis-à-vis de la population’’.

Sélectionné pour vous :  Bah Oury se réjouit de la ‘’réduction du nombre de membres du gouvernement’’

A Ceux qui contestent la durée de la transition, Bah Oury rappelle que le pays traverse la même situation que la précédente transition. ‘’Les élections étaient engagées dès le mois de juin 2010. On a eu une transition très courte. Ça nous a amenés à escamoter des choses pour dire que la constitution va être promulguée par la signature du président de la transition. Tout ceux qui étaient pressés d’être président de la République ont dit qu’il faut que les militaires rentrent dans les casernes le plus rapidement possible’’.

‘’En acceptant cela, certaines avaient certainement des idées derrière la tête. Dès qu’ils seront au pouvoir, on va contester ça parce que le peuple n’a pas été consulté. Alors qu’il était derrière à pousser à ce que la promulgation se fasse par la signature du président de la transition’’, dévoile l’ancien ministre de la réconciliation nationale.

En juin 2009 déplore-t-il, ‘’lorsqu’il y a eu la crispation entre le CNDD et les forces vives, une commission paritaire a été mise en place au niveau du palais du peuple. C’est à ce niveau que le comité qui n’avait pas mandat, a inversé l’ordre d’organisation des élections. Parce que ce qui était en priorité, c’était l’organisation des élections législatives. Seul l’UFR et le PEDN étaient contre cela. En mettant la présidentielle en avant, ils ont réveillé les démons qui ont fait qu’à partir de ce moment-là,  l’ethnocentrisme, les coups bas nous ont menés vers la catastrophe et la tragédie du 28 septembre’’.

Bah Oury invite le CNRD à mettre en place de manière un cadre de dialogue pour ‘’permettre de poser les vraies questions en dehors du tumulte extérieur. C’est très important pour la suite des opérations qui vont être engagées’’.

Sélectionné pour vous :  La réplique de Fodé Oussou: aux élections, ‘’je peux battre Bah Ousmane 100 fois chez lui’’

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info