Ultimate magazine theme for WordPress.

Bah Oury : ‘’A un moment, j’ai fait confiance à des paroles présidentielles’’

0

[dropcap]R[/dropcap]entré au bercail en janvier 2016 après plusieurs années d’exil en France, l’ancien ministre de la réconciliation nationale a fumé le calumet de la paix à Paris avec le président Alpha Condé au sortir de la présidentielle du 11 octobre.

Bah Oury avait cru aux engagements d’Alpha Condé avant de prendre ses distances avec le pensionnaire de Sékhoutouréyah dès le début du débat sur le 3e mandat.

‘’Le processus du changement nous amène, chaque jour, à ajuster nos idées pour être en face avec la réalité’’, indique  le président de l’Union des démocrates pour la renaissance de la Guinée (URDG).

‘’Le président Alpha Condé m’a rencontré à Paris en octobre 2015, au lendemain d’une élection présidentielle fortement agitée. J’avais demandé aux gens de ne pas sortir dans la rue parce qu’il y avait rien de consistant et on en a assez de voir des gens mourir. Grâce à Dieu, cet appel a été entendu. C’est ce qui a poussé le président Alpha Condé à venir me rencontrer’’, raconte Bah Oury sur Djoma FM.

Ce jour-là, se souvient-il, ‘’il m’a dit ‘faisons en sorte que le pays se stabilise, qu’il y ait une décrispation pour la Guinée puisse se construire économiquement. Des actions politiques se font au risque de déstabiliser mon pays, d’amener des gens à être tués, je ne peux pas accepter ça’. Moi, à un moment donné, j’ai fait confiance à des paroles présidentielles’’.

La preuve, dit-il pour illustrer ses propos, ‘’j’ai appliqué une démarche constructive pour changer la manière de faire la politique, pour permettre aux guinéens, malgré les divergences, de vivre de la manière la plus civilisée. De ce point de vue, je suis tout à fait cohérent, je ne me renie pas’’.

Devenu l’un des plus farouches opposants au 3e mandat d’Alpha Condé, Bah Oury assure que le chef de l’Etat a changé ‘’la constitution de notre pays sur une base illégale. Là, on va à un 3e mandat alors que la Guinée depuis l’indépendance est à la recherche d’une alternance démocratique’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info