Ultimate magazine theme for WordPress.

Bah Oury veut changer la donne : ‘’la Guinée a perdu beaucoup de temps’’

0

Le chef du gouvernement assure qu’avec la refondation prônée par le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD), la Guinée peut booster son développement à travers les collectivités locales.

‘’Aujourd’hui, on parle de refondation. Et cette refondation a plusieurs paliers. Mais est-il possible d’assainir des grandes villes comme Conakry si les collectivités locales, les communes n’assument pas leurs responsabilités ? Ce n’est pas au ministre de l’administration du territoire de s’assurer que dans tel quartier est propre. Il faut savoir que ce qui fait l’Etat, ce sont les responsables capables, à travers les collectivités locales qui assurent pleinement leurs responsabilités et s’appuient sur une administration territoriale conforme aux règles de la République. Ce sont les piliers de la stabilité de tout pays. Et tout pays qui ne parvient pas à cela devient fragile’’, prévient le Premier ministre.

C’est pourquoi, conseille Bah Oury, ‘’il faut qu’on s’oriente vers la consolidation de nos atouts et qu’on fasse en sorte que nos fragilités antérieures soient derrière nous. Ce sont les objectifs que le général Mamadi Doumbouya m’a assigné comme responsable en tant que Premier ministre, chef du gouvernement’’.

Et de poursuivre : ‘’L’Etat vous a donné les moyens en ce qui la formation de programme de la gouvernance, du renforcement des capacités, le processus de la représentation des populations qui viendra dans peu de temps à travers des élections libres, transparentes, équitables pour que les communautés élisent des hommes et des femmes qui les représentent. Comme disait l’autre, il ne faut pas que ces ressources additionnelles puissent dire : ‘Ah maintenant, on va acheter des grands boubous et on va mettre tout le temps à danser’’’.

Au contraire, dit le locataire du palais de la Colombe, ‘’le FODEL et les tous les autres leviers connaissent des tenues d’ouvriers, qu’on retrouve les manches et qu’on se mette au travail. Parce que la Guinée a perdu beaucoup de temps. Donc, pour que les programmes ressurgissent, les moyens sont mis en œuvre’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 622 98 97 11/ boussouriou.bah@visionguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info