Ultimate magazine theme for WordPress.

Béa Diallo : ‘’Que ce soit Alpha Condé ou Dalein, personne ne pourra diriger la Guinée’’ 

0

[dropcap]F[/dropcap]ace aux violences post-électorale, l’ancien champion du monde de boxe belgo-guinéen Béa Diallo croit dur comme fer que seule la mise en place d’un gouvernement d’union nationale pourra mettre fin à la crise que traverse la Guinée.

Dans un entretien qu’il a accordé à TV5 Monde depuis la commune bruxelloise d’Ixelles où il est élu local, Lansana Bé Diallo a réitéré son appel à une intervention de la communauté nationale.

‘’J’ai dit qu’il fallait une intervention pour mettre en place une médiation pour aboutir à un gouvernement d’union nationale, parce que  la Guinée ne peut pas être dirigée par un clan ou par un autre. La Guinée doit ressembler au peuple guinéen. Si l’on ne met pas une dynamique en place, le pays ne sortira jamais de tout ce qu’il traverse depuis 1958.

Il rappelle avoir séjourné à Conakry dans le but d’offrir sa médiation pour une sortie de crise. ‘’Je suis allé en Guinée fin août, dès que les frontières ont pu s’ouvrir, avec un seul objectif : mettre en place une médiation anticipée. Pourquoi ? Parce que je sentais déjà beaucoup de tensions, de clivages dans les différents partis’’, explique-t-il à nos confrères.

A l’époque, souligne M. Diallo, ‘’je sentais que si on allait aux élections dans ce contexte-là, il allait y avoir le chaos’’, dit-il, précisant que ‘’tout ce qu’on avait anticipé est en train de se produire, de manière bien plus grave que ce que j’avais imaginé. Il y a déjà plusieurs morts’’.

Il conseille à Alpha Condé d’accepter de ‘’se mettre autour d’une table pour discuter avec tous les acteurs, pas seulement Cellou [Dalein] Diallo ou Sidya Touré. Je souhaite que des acteurs de la société civile soient impliqués et entendus, mais aussi des religieux. A chaque fois qu’il y a eu des compromis, cela s’est passé entre politiques, et à chaque fois on s’est rendu compte que ce n’était pas dans l’intérêt du peuple’’.

Sélectionné pour vous :  Bantama Sow qualifie Fodé Oussou Fofana de ‘’troubadour’’ qui fait la honte de l’UFDG

Pour mettre fin à la crise post-électorale, Béa Diallo assure qu’il ‘’faut qu’il y ait une implication de tous les acteurs dans le dialogue afin de sortir une feuille de route pour que le pays sorte de la situation actuelle. Si l’on ne fait pas cela, que ce soit Alpha Condé ou Diallo, personne ne pourra diriger ce pays’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info