Ultimate magazine theme for WordPress.

Boké : la société minière AMR paie plus de 94 millions GNF de taxes superficiaires aux communautés…

0

La Société Alliance Minière Responsable (AMR)-SARL, a procédé ce jeudi, 22 septembre 2022, à la remise des chèques au compte des taxes superficiaires version 2022, aux receveurs communaux de la commune urbaine de Boké centre, des sous-préfectures de Malapouya et Tanènè dans la préfecture de Boké.

Le montant se chiffre à 94 millions 825 mille 158 francs guinéens pour une superficie totale de 145.177 Km2.

Le paiement de ces taxes superficiaires concerne le Projet d’exploitation de bauxite de Boké (22053).

Ainsi, cette enveloppe financière est répartie entre les collectivités locales directement touchées par les activités minières de la société française AMR (Alliance Minière Responsable).

Il s’agit de la commune urbaine de Boké-centre qui bénéficie de 28 millions 892 mille 281 francs guinéens, de Malapouya (2 millions 104 mille 186 francs guinéens et Tanènè (63 millions 828 mille 691 francs guinéens.

S’exprimant  sur l’opération de paie, le directeur environnemental et Social de la société  AMR, Moussa Thiam a précisé : « Cela fait 7 ans que nous évoluons à Boké. Le paiement des taxes superficiaires est une obligation pour toutes les entreprises minières en activité sur le territoire guinéen. »

Comme le prévoit l’arrêté conjoint, indique M. Thiam, les chèques sont directement remis aux receveurs communaux que nous  invitons à faire face à la réalisation des actions prioritaires pour dit-il, améliorer les conditions de vie des communautés impactées ceci, en tenant compte de leur  plan de développement local (PDL) ou du PAI (Plan Annuel d’investissement).

Par ailleurs, M. Thiam a remercié les nouvelles autorités qui, selon lui, affichent leur volonté et leur bonne foi de booster le développement de la région de Boké.

Sélectionné pour vous :  Alpha Condé assure que le secteur minier a permis de créer 67.000 emplois de 2011 à 2018

Représentant,  le préfet à la cérémonie, le directeur préfectoral des impôts de Boké, Ibrahima Kalil Konaté a invité les receveurs communaux à l’utilisation rationnelle de ces fonds pour répondre aux attentes des populations bénéficiaires.

Les populations impactées, soutient le représentant du préfet, doivent surtout, ressentir l’importance dans leur vie quotidienne.

Pour le maire de la commune urbaine de Boké, Mamadouba Tawel Camara, c’est une tradition pour nos collectivités locales de recevoir chaque année, des taxes superficiaires de la part des sociétés minières qui se montrent fidèles à leurs obligations sociétales et environnementales comme AMR.

Avec ces montants, espère le maire, c’est un vent d’espoir qui souffle sur les collectivités locales de Boké qui doivent amorcer un nouvel élan pour leur développement.

A la cérémonie, Thierno Mafouz Sow, l’un des conseillers communaux, félicite la société AMR qui, selon lui, a toujours travaillé dans la légalité  et la transparence.

Aux dires de M. Sow, à Boké, c’est la première qui a eu le courage de présenter la matrice des prix des plantes dans le cadre des Compensations.

C’est  pourquoi, il a demandé aux autorités de veiller à ce que ces montants soient utilisés au bénéfice de l’ensemble des communautés impactées.

Par AGP

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info