Ultimate magazine theme for WordPress.

Ce qu’il faut savoir sur la rumeur autour de l’arrêt des services Orange Money

0

La société Orange Finances Mobiles Guinée n’a nullement prévu l’arrêt de ses services Orange Money. C’est plutôt le Syndicat des Acteurs de la Monnaie Électronique de Guinée (SAMEL-G) qui indique dans son communiqué N° 023/011/SAMEL-G qu’“en l’absence des actions correctives” vis- à -vis de sa plateforme revendicative, il invite “ l’ensemble des gestionnaires des points de vente en Guinée à suspendre toute activité liée à Orange Guinée à partir du 1er décembre et ce, jusqu’à nouvel ordre.” 

Depuis quelques jours, des messages portant sur l’arrêt des activités d’Orange Money circulent sur les réseaux sociaux en Guinée. Dans la matinée du lundi 27 novembre 2023, cet internaute  a indiqué sur son compte Facebook ( lien archivé) l’arrêt, dès le 1er décembre, des dépôts et retraits chez Orange Money. « Attention en Guinée ils vont couper le retrait et le dépôt de OM [Orange Money] à partir du 1er décembre. Retirez votre argent à temps… »

Ce post a enregistré au moment de la rédaction de cet article plus de  700 partages et plus de 260 commentaires. Plusieurs messages similaires – cette fois-ci en  audio – sont partagés dans les groupes de messageries  WhatsApp, Messenger entre autres et tous annoncent l’arrêt total de toutes les transactions de ce service de monnaie électronique, installé en Guinée depuis 2012.

Avec plus de 2 800 000 inscrits et plus de 800 000 transactions par jour, une telle rumeur peut créer une panique au sein de la population guinéenne. Ainsi, la rédaction de GuineeCheck a pris le temps de retrouver la bonne information autour de cette affaire.

Le service Orange Finances Mobiles Guinée s’exprime

Contacté par notre rédaction, le Directeur Général d’Orange Finances Mobiles Guinée a déclaré que « ces messages mensongers qui circulent cherchent à créer de la psychose.»

Abdoul Karim Bangoura ajoute que «le service Orange Money reste et restera disponible partout en Guinée. Car, insiste-t-il, Orange Money est un service essentiel dans la vie des clients et dans le tissu économique du pays .» Face à la prolifération de ces informations, la société Orange Finances Mobiles Guinée annonce qu’« une plainte va être déposée auprès des autorités compétentes. [Et] les personnes derrières les sites qui diffusent cette fausse information risquent une interpellation », a-t-il mis en garde.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook ( lien archivé) dans la soirée du mardi, Orange Money a démenti ces messages qui circulent sur les réseaux sociaux, et rassure les clients de la société.

Vers une grève contre la société ?

Dans nos investigations, nous avons également contacté le Secrétaire général des Syndicats des Acteurs de la Monnaie Électronique de Guinée (SAMEL-G). Amadou Yéro Diallo a indiqué que c’est plutôt une grève qui est prévue à cette date par certains partenaires de la société, et non l’arrêt total des services Orange Money : « Ce sont les points de vente (PDV) Orange Money dirigés par le Syndicat des Acteurs de la Monnaie Électronique de Guinée qui va lancer une grève à partir du 1er décembre 2023 ».

Cette décision est prise par le Bureau Exécutif National du SAMEL-G « si toutefois notre revendication n’est pas prise en compte d’ici le 30 novembre ».

Qu’est-ce qui oppose la société Orange Finances Mobiles Guinée au SAMEL-G ?

Les agents des points de vente, membres du syndicat SAMEL-G – plus de 100 000 membres selon SAMEL-G- reprochent à la société Orange Finances Mobiles Guinée d’avoir baissé leurs commissions dans les transferts. Dans leur plateforme revendicative, dévoilée à travers un communiqué ( lien archivé), ils exigent une augmentation des taux de commission de 40 % au niveau d’Orange Finances Mobile Guinée, et la suppression de 5% des impôts prélevés par l’État.

Abdoulaye Baldé, gérant d’un point de vente Orange Money, a confirmé qu’il y a des tensions actuellement entre la société Orange Finances Mobiles Guinée et certains de ses agents prestataires. « Orange veut diminuer leurs frais de retrait. C’est ce qui l’oppose aux agents prestataires », nous a-t-il confié. En ce qui concerne la « coupure totale des services Orange Money », évoquée dans les messages qui circulent en ligne, notre interlocuteur dit n’avoir pas reçu cette information de la part de ses collègues.

Rappelons aussi que du 20 au 22 juin 2022, le SAMEL-G avait également lancé un mot d’ordre de grève pour, disait-il, dénoncer les multiples problèmes que rencontrent ses membres dans l’exercice de leur métier.

Verdict

La société Orange Finances Mobiles Guinée n’a nullement prévu l’arrêt de ses services Orange Money. C’est plutôt le Syndicat des Acteurs de la Monnaie Électronique de Guinée (SAMEL-G) qui indique dans son communiqué N° 023/011/SAMEL-G qu’“en l’absence des actions correctives” vis- à -vis de sa plateforme revendicative, il invite “ l’ensemble des gestionnaires des points de vente en Guinée à suspendre toute activité liée à Orange Guinée à partir du 1er décembre et ce, jusqu’à nouvel ordre.”

Cet article a été rédigé par Mamadou Saïdou Diallo dans le cadre du projet d’Éducation au Média à l’Information et au Numérique Plus (EMIN +) avec le soutien de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). L’article a été édité par Thierno Ciré Diallo et approuvé par le directeur de publication de VisionGuinee, Ciré Baldé.

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info