Ultimate magazine theme for WordPress.

Cellou Baldé sur l’accord politique : ‘’Ceux qui sont en train de s’agiter…’’

3

cellou-balde[dropcap]L’[/dropcap]accord politique signé le 12 octobre continue d’alimenter le débat. Si certaines formations politiques estiment que la loi a été violée en procédant à la désignation des chefs de quartier au prorata des résultats aux communales, tel n’est pas le cas de l’UFDG.

Le député Cellou Baldé, interrogé par VisionGuinee, a indiqué : ‘’C’est très lamentable. Ceux qui sont en train de s’agiter pour dire  que la loi a été violée n’arrivent pas à le prouver. Ils n’arrivent pas à nous montrer l’article qui a été violé et le défendre juridiquement’’.

Se référant à la constitution, le parlementaire explique la loi dit que ‘’le peuple exerce sa souveraineté à travers ses représentants élus par voix de referendum. Aujourd’hui, s’il y a un forum qui est habilité à amender les lois de la République, c’est bien entendu l’assemblée nationale. Cette dernière est issue du suffrage universellement exprimé de façon secrète par le peuple de Guinée”.

Poursuivant, le secrétaire national aux affaires électorales de l’UFDG précise que l’article 2 de la constitution stipule que le suffrage est universellement, direct et secret. “Le mode d’élections que nous avons prévu dans l’accord politique et que nous allons traduire en loi quand nous aurons amendé la loi électorale pendant cette  session budgétaire, permettra aux électeurs d’élire directement de façon secrète, égale et universelle les chefs de quartier et district. Donc ce n’est pas un mode d’élection indirecte encore qui va violer la constitution’’, éclaire-t-il.

‘’A l’UFDG, nous sommes prêts [à aller aux élections] que ce soit en fonction du code électoral actuel ou avec le code amendé prenant en compte les accords politiques’’, assure l’honorable Cellou Baldé.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

3 commentaires
  1. Bangaly Traore dit

    Le probleme est la transparence de la CENI car pour etre veridique Mr Bakary Fofana doit partir et son institution n’est plus credible d’organiser des elections libres et transparentes dans Notre pays. Nous constatons que l’opposition ne critiquer pas la governance negative caracterise par la corruption les detourements la surfaturation les Etats des routes pitiables Aujourd’hui le peuple ne mange pas en guinee 1 kilo de viande 37 000 a 40 000fg, 1 poulet 50 000 a 55 000, 1 sac de 50 kilo le Riz de 220 000 a 280 000 fg.Nos Hosptiaux sont dans un Etat pitiable et criminels.. Pour le moment aucun bilan visible de la part du gouvernement et ni de l’assemblee nationale. Vive la guinee et sa Jeunesse sans objectif et ni courage pour le vrai changement dans Notre pays.

    1. bah diallo dit

      Ce bien dit mon Frere le réseau routier et complètement disparu alpha conde promener dans le avion il gaspiee l’argent qui devrait cervir pour le route en guinee

  2. KIKB dit

    Ces Accords politiques contestés par certains détracteurs pourraient-ils cacher autre chose d’inavoué?
    Mon esprit « fertile » (LOL/MDR !) me suggère les supputations (certains diront « conjectures ») suivantes mais/et plausibles :
    -En effet, vue l’énergie déployée par certains détracteurs dans les media, leurs tentatives de rallier à leur combat la Société civile avec plus ou moins de succès, leur détermination à en découdre à tout prix avec leurs ex-alliés politiques au risque d’affaiblir toute l’opposition sous prétexte que la désignation de chefs de quartier et district suggérée par ces accords Opposition-Mouvance violeraient hypothétiquement notre constitution ; toute cette détermination me semble patibulaire ! Du tout !
    En passant en revue les propos de certains acteurs politiques et de leurs sympathisants, sans parler des anti-Cellou Dalein et anti-Alpha Condé primaires, depuis quelques temps sur les réseaux sociaux et en filigrane dans les média, en plus des constations mentionnées plus haut, je me risque en les accusant de vouloir recréer la même atmosphère délétère qui a prévalu en fin 2006 et début 2007 qui a conduit à l’insurrection populaire ayant conduit à la transition que nous vivons de facto jusque aujourd’hui. Cette révolte avait imposé l’installation de Mr Lansana Kouyaté, Premier Ministre inconstitutionnel à l’époque.
    Il n’est un secret pour personne que (les plus) jeunes leaders politiques souhaitent de tous leurs vœux et appellent presque ouvertement au retrait anticipé des chefs de partis comme Cellou Dalein, Sidya Touré et bien sûr Alpha Condé pour leur laisser la place du pouvoir. Ils estiment non sans raison (il faut l’avouer) qu’ils ont fait leur « temps » et leurs preuves aux affaires, diversement apprécié et que ce serait le tour de leur génération plus jeune.
    Finissons en disant que si tel est leur dessein inavoué, je crains qu’ils fassent fausse route car ce n’est ni le moment, ni la bonne stratégie ! La situation est beaucoup trop volatile, incertaine et trop dynamique en termes de retournements. Et surtout, je doute que ce soit la volonté actuelle du peuple. Les Guinéens veulent (il me semble) plus la fin de cette transition médiocre de presque 10 ans qu’une nouvelle période transitoire encore et surtout dirigée par qui ? That’s the question !
    A mon humble avis, mobilisons-nous plutôt pour finir ce mandat médiocre dans la paix et l’installation de toutes les institutions et la réforme de celles qui sont dysfonctionnelles pour que le moindre mal (Leader) soit élu en 2020 avec la promesse d’une autre constitution consensuelle beaucoup moins monarchique. Battons-nous, mobilisons les plus jeunes et éveillons leurs conscience politique en les informant et formant bien politiquement pour qu’en 2020 la personne élue soit vraiment le moindre mal et non un pis-aller ! C’est mon opinion ! Wait and see !
    En politique, le candidat idéal n’existe pas! Mais c’est toujours le moindre mal qu’on élit!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info