Ultimate magazine theme for WordPress.

Censure et manipulation : ces armes flaiblardes contre la vérité en Guinée (Par Mohamed Mara)

0

Dans le cœur même de la République de Guinée, le combat pour la liberté de la presse atteint des sommets critiques. Les médias indépendants, bastions de la vérité et de la transparence, sont en proie à des manœuvres sournoises orchestrées par nombre de personnes funestes parmi les autorités, sous l’infâme prétexte de la sécurité nationale.

La répression est flagrante : les réseaux sociaux, les ondes des radios privées, même la diffusion par satellite de médias indépendants tels que Canal+ et Startime sont bannis. Ces actes autoritaires ne sont rien d’autre qu’une tentative de museler la voix vibrante et libre des médias, une voix qui a eu le courage d’exposer les vices et les scandales financiers, provoquant ainsi le renvoi de hauts dignitaires du gouvernement.

L’argument de la sécurité nationale brandi par les autorités est une couverture faiblarde pour dissimuler la peur du pouvoir face à la vérité étincelante que révèle la presse indépendante. Les rouages corrompus du système tremblent à chaque article, chaque enquête qui éclaire l’opinion publique sur la réalité des affaires financières louches, sur les abus de pouvoir qui ébranlent les fondements de cette nation. Que le Président le sache, ce sont ceux qui ont des choses à se cacher qui, auprès de lui, sont les plus fervent allergiques à la voix des journalistes dans le pays. Ce sont eux les véritables menaces à la sécurité nationale.

Il est impératif que les autorités guinéennes reconnaissent la presse comme un allié indispensable dans la consolidation de l’État et de la démocratie. Plutôt que de la percevoir comme une menace, elles devraient la considérer comme un partenaire essentiel pour bâtir une nation juste et équilibrée. La presse indépendante ne cherche pas à miner l’autorité de l’État ; au contraire, elle offre un miroir, mettant en lumière les lacunes et les injustices pour les corriger. Une collaboration constructive entre le gouvernement et la presse permettrait de renforcer les fondations d’une République transparente, où la liberté d’expression est respectée et où la vérité est un pilier de la gouvernance responsable.

Ce combat n’est pas seulement celui des journalistes ou des médias. C’est un cri pour la démocratie, pour une société éclairée, pour une gouvernance responsable et transparente. La censure, les manœuvres pour restreindre la liberté d’expression ne font que jeter un voile sur la vérité, entravant ainsi le progrès et la justice sociale que méritent les citoyens guinéens.

En ces temps de confusion, où la lumière de la presse indépendante est étouffée, il est essentiel de rappeler que la vérité est une pierre angulaire, un pilier sur lequel repose la démocratie. La Guinée ne saurait prospérer qu’à travers la liberté et la diversité des voix qui la composent, et non par l’obscurantisme imposé par ceux qui craignent la clarté.

Mohamed MARA

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info