Ultimate magazine theme for WordPress.

Chronogramme de la transition : l’UE note une ‘’certaine inquiétude qui s’exprime au sein d’une partie de la société guinéenne’’

0

A l’occasion de l’ouverture, ce jeudi 23 novembre, d’un atelier de renforcement des capacités en faveur des conseillers nationaux, l’Union européenne a souligné qu’une partie de la population exprime des inquiétudes par rapport à la mise en œuvre du calendrier de la transition.

A la demande du Conseil national de la transition (CNT), le Centre européen d’appui électoral (ECES), à travers le Projet d’Appui au renforcement de la démocratie (PARD-Guinée) financé par l’Union européenne, organise une série de formations en faveur des conseillers nationaux et de hauts fonctionnaires de l’administration parlementaire sur la maîtrise de la fonction législative.

A cette occasion, la cheffe de l’équipe gouvernance à la délégation de l’Union européenne en Guinée, Florina Costica, en présence du président du Conseil national de la transition (CNT), n’a pas manqué de soulever des préoccupations de guinéens par rapport à la mise en œuvre du chronogramme de la transition.

‘’N’oublions pas que le but ultime d’une transition est de permettre la tenue d’élections crédibles, libres et transparentes, conformes aux obligations et normes internationales, pour un retour à l’ordre constitutionnel de manière apaisée. Votre rôle dans la préparation et le suivi du processus électoral sera essentiel’’, a-t-elle indiqué à l’assistance.

‘’Une fois de plus, je suis touchée par le professionnalisme et l’engagement personnel avec lesquels vous vous impliquez dans le travail complexe auquel le Conseil national de la transition est appelé. Permettez-moi d’être le porte-parole d’une certaine inquiétude qui s’exprime au sein d’une partie de la société guinéenne. Celle-ci attend aujourd’hui des avancées concrètes dans la mise en œuvre du calendrier de transition, à commencer par la Constitution. Je vous invite à prendre en compte ces préoccupations légitimes’’, a ajouté la diplomate européenne en poste à Conakry.

Une sortie qui n’a pas manqué de susciter la réaction du président du Conseil national de la transition (CNT).

‘’Madame la représentante de l’Union européenne, je suis très à l’aise que vous soyez aujourd’hui la porte-parole d’une partie de la population guinéenne. Je vous en remercie. Le CNT reste et demeure le meilleur porte-parole de la population guinéenne.  Parce que, en effet, elle est composée de toutes les composantes sociales, politiques, culturelles et religieuses de notre pays. Vos interrogations nous les recevons avec beaucoup de bienveillance, mais nous en sommes conscients. Et quelle que soit votre motivation, vous ne serez jamais conscients plus que nous de doter à notre pays les bases d’une véritable démocratie’’ a réagi Dansa Kourouma.

Le président du CNT a rassuré que ‘’les choses se feront au temps opportun. Ceux qui seront habilités à le faire le feront sur la base des normes requises en la matière. Le travail se fait très bien honorables conseillers et vous serez fiers du livrable de ce qui sera donné au peuple de Guinée en termes de pensée constitutionnelle’’.

‘’La constitution, c’est la base, c’est la fondation. Nous ne rédigerons pas une constitution copier-coller. Nous allons nous assumer dans le produit que nous allons livrer au peuple de Guinée. Nous n’avons pas la prétention de faire le consensus sur ce que nous allons faire, mais nous allons répondre aux véritables préoccupations du peuple de Guinée’’, a conclu Dansa Kourouma.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info