Ultimate magazine theme for WordPress.

Conflit domanial à Boussoura dans la commune de Matam

0

La parcelle du lot 16 PC 40 a été vendu depuis 1967 à Monsieur Abdou Sylla, transporteur à Boussoura Centre. Le 6 avril 1983, une attestation de vente dument signer par des témoins a été délivré.

Quelques années après, Fatou Bangoura se réclame fille de Momo Bangoura surgit et conteste la vente dont le père est témoin. La justice se saisit du dossier rend un arrêt en vertu des décisions des articles 39 du code foncier domanial, 547, 534 ,806 du code civil, 125 et 741 du code de procédure civile économique et administrative valide de la procédure de la parcelle dans son audience du 28 avril 2004.

De tracasserie en tracasserie, Dame Bangoura fait le tour des tribunaux, commissariats, escadrons de gendarmerie pour mettre en cause la décision judiciaire.

Ces derniers temps, plus particulièrement mercredi passé, une descente musclée des gendarmes et policiers fusent. Conséquence, destruction des biens des occupants légaux de la parcelle 40, arrestation, menace et injures proférées. Imaginez le reste du spectacle de ce bizarre évènement. Le journaliste Idrissa  Kalissa du journal au quotidien de l’Etat Horoya en service de sa fonction, a subi des ennuis orchestrés par quelques gendarmes et policiers des forces de l’ordre qui ont débarqué ce jour pendant la prière de l’aube sur la famille Abdou Sylla, concession en litige.

Nous y reviendrons…

Lire la décision de la justice et l’attestation de vente

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*Vision Guinee © n’est pas responsable du contenu de sites extérieurs.

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info