Ultimate magazine theme for WordPress.

Coyah : un imam accusé de propager des rumeurs sur Ebola

0

[dropcap]Q[/dropcap]uatre individus dont un imam ont été mis aux arrêts par les services de sécurité de Coyah. Ils sont accusés d’avoir  propagé de fausses rumeurs sur le virus Ebola samedi dernier, entraînent la destruction de biens privés, a-t-on appris de sources concordantes.

Image d'archives
Image d’archives

La sous-préfecture de Wonkifon était en ébullition le week-end dernier. Des rumeurs faisant état de la venue d’une équipe de la Croix-Rouge pour pulvériser des quartiers se sont propagées comme une traînée de poudre dans la cité. Aussitôt une foule en colère s’est attaquée au domicile privé d’un agent de santé, saccager la maison et tout son contenu puis blessant un autre.

Les enquêtes ont permis de mettre la main sur quatre individus dont un imam et une mère de famille. Tous sont accusés d’être à la base de fausses rumeurs qui ont secoué la sous-préfecture.

Les prévenus ont été déférés à la justice de paix de Coyah où ils devront répondre de leur acte afin d’être situés sur leur sort dans les prochains jours, nous assure-t-on.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/ sidy.bah@visionguinee.info

Sélectionné pour vous :  Les forces de défense et de sécurité appelées en renfort pour assainir le fichier de la fonction publique
Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info