Ultimate magazine theme for WordPress.

Crise électrique en Guinée : un pays paralysé par le manque d’électricité ! 

0

En Guinée, le manque d’électricité plonge la société dans une détresse profonde, impactant toutes les catégories sociales, des citoyens ordinaires aux commerçants, industriels et même les établissements publics. Cette situation compromet non seulement le quotidien de millions de personnes, mais entrave également le développement économique du pays.

Une vie quotidienne perturbée pour les citoyens

Pour les citoyens guinéens, les coupures d’électricité fréquentes sont devenues un calvaire quotidien. Dans les foyers, les tâches domestiques de base sont rendues ardues. Les familles sont souvent contraintes de vivre dans l’obscurité, utilisant des bougies ou des lampes à pétrole, sources d’incendies domestiques et de risques pour la santé. La réfrigération des aliments est un défi constant, entraînant des pertes alimentaires régulières et des dépenses supplémentaires pour remplacer les denrées périssables.

Les enfants, quant à eux, subissent les conséquences de cette situation sur leur éducation. Étudier devient une épreuve lorsque la lumière manque, limitant leur capacité à faire leurs devoirs et à se préparer correctement pour l’avenir. Cette situation creuse davantage le fossé de l’inégalité, pénalisant les enfants issus des milieux les plus défavorisés.

Des activités économiques paralysées pour les commerçants

Pour les petits commerçants, l’absence d’électricité fiable est synonyme de pertes financières conséquentes. Les épiceries et supermarchés, les restaurants et boulangerie, les pharmacies, les salons de coiffure et ateliers de couture, tous ces acteurs de l’économie qui ont besoin d’électricité en continue voient leurs activités à l’arrêt. Conséquemment, les produits deviennent rares, les prix augmentent, et les consommateurs finissent par en payer le prix fort.

Les interruptions de courant obligent de nombreux commerçants à investir dans des générateurs, un luxe que tous ne peuvent se permettre. Le coût du carburant pour faire fonctionner ces générateurs est élevé, réduisant la marge bénéficiaire des commerces et freinant leur croissance.

Une production entravée pour les industriels

Dans le secteur industriel, le manque d’électricité fiable est un obstacle majeur à la productivité et à la compétitivité. Les usines et ateliers de production subissent des arrêts fréquents, ralentissant les processus de fabrication et retardant les livraisons. Ces interruptions nuisent à la réputation des entreprises guinéennes sur le marché régional, dissuadant les investissements étrangers et freinant le développement économique.

Les industriels sont contraints de dépendre de sources d’énergie alternatives coûteuses, comme les générateurs, augmentant ainsi leurs coûts de production. Cette augmentation des coûts réduit la compétitivité des produits guinéens, limitant les opportunités de croissance et d’exportation.

Des établissement publics essentiels compromis dans leur fonctionnement

Les établissements publics tels que les hôpitaux, les écoles et les administrations sont eux aussi en première ligne des conséquences des coupures d’électricité. Les hôpitaux, en particulier, subissent des interruptions qui peuvent être littéralement une question de vie ou de mort, affectant le fonctionnement des équipements médicaux vitaux et la conservation des médicaments. Les administrations publiques, quant à elles, voient leur efficacité et leur capacité à servir les citoyens entravées.

Face à cette réalité, il est impossible de rester indifférent. Les coupures d’électricité en Guinée ne sont pas seulement un problème technique ; elles sont le reflet d’une urgence humanitaire, d’un appel désespéré à l’action. Dès lors, il devient urgent que le gouvernement guinéen concentre tous ces efforts à trouver des solutions durables à cette crise. En investissant massivement dans des infrastructures énergétiques durables et efficaces telles que l’énergie solaire à grande échelle dont le potentiel est énorme. En outre, une gouvernance transparente pourrait permettre de mobiliser les ressources nécessaires pour moderniser le réseau électrique national actuel.

Il est temps de rallumer la lumière, non seulement dans les foyers, mais aussi dans les cœurs et les esprits des Guinéens, pour qu’ils puissent enfin voir l’aube d’un avenir plus radieux.

Ensemble, pour une ambition collective pour la Guinée !

Souleymane Kourouma

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info