Ultimate magazine theme for WordPress.

Dadis en colère contre un avocat, le tribunal le rappelle à l’ordre : ‘’On ne va plus tolérer un tel comportement’’

0

L’ancien président du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD) a laissé exploser sa colère lundi. Le capitaine Moussa Dadis Camara n’a pas apprécié les propos de l’avocat Kabinet Kourala Keita, lui reprochant d’avoir tenté de se soustraire à la justice en s’évadant de la maison centrale de Conakry.

Il n’en fallait pas plus pour mettre Dadis Camara dans ses tous états. L’ancien chef de la junte, poursuivi pour plusieurs chefs d’accusations dans l’affaire du 28 septembre, n’a pas pris de gants pour qualifier l’avocat de haineux.

‘’Vous n’allez pas arrêter de dire des paroles insensées ?’’, demande-t-il à l’homme de droit à qui il reproche d’exercer, avant de le mettre en garde. ‘’Même si on a la sagesse, il y a des comportements qu’on ne peut pas accepter. On ne vit qu’une seule fois. La dignité d’un homme est très chère. Vous ne pouvez pas vous arrêter dans ce tribunal et dire des mots insensés. C’est insensé ce que vous dites. C’est insensé. Regardez-moi ça. Vous étiez là-bas ?’’, martèle-t-il.

Face aux envolées verbales, le président du tribunal a cru devoir siffler la fin de la récréation pour permettre à l’avocat de poursuivre ses plaidoiries.

‘’M. Camara, quand vous dépassez les bornes, le tribunal sera obligé d’intervenir. Qu’est-ce que cela veut dire ? Vous avez intérêt à vous calmer. Vous êtes là et on va parler de vous. Vous ne pouvez pas nous l’interdire’’, prévient d’un ton ferme le magistrat Ibrahima Sory 2 Tounkara.

A Dadis Camara, il indique : ‘’On va parler de vous. Je vous ai dit que dès qu’on va vous adresser un terme blessant, qui n’est pas cohérent, le tribunal interviendra pour demander à l’intéressé de retirer. Tel n’est pas le cas pour le moment. Est-ce que vous êtes jugé ? Est-ce qu’il y a une décision dans ce sens ? Il est libre de parler. Vous êtes obligé d’écouter’’.

Il rassure que le prévenu que ‘’quand le moment viendra, vous aurez le temps de réagir. Mais on ne va plus tolérer un tel comportement. On ne parle pas que de vous. On cite le nom de tout un chacun ici, de tous vos coaccusés. Pas simplement vous. Pourquoi ça vous irrite ? Donc, une fois de plus, soyez serein’’.

Abdoulaye Bella DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info