Ultimate magazine theme for WordPress.

Dalein en route vers la banlieue pour mobiliser ses militants

1

Dalein 2[dropcap]L[/dropcap]e chef de file de l’opposition a quitté sa résidence à la tête d’un cortège. Cellou Dalein Diallo se dirige vers la haute banlieue de Conakry pour mobiliser ses militants en marge de la marche pacifique ce mardi 16 août.

A 10h30, l’ancien Premier ministre est arrivé au marché Koloma, dans la commune de Ratoma. Selon nos informations, Cellou Dalein Diallo doit faire une escale au siège de l’Union des forces du changement (UFC) d’Aboubacar Sylla.

Dimanche, lors d’un meeting au quartier Wanindara, la figure de proue de l’opposition a indiqué à ses militants qu’il pleuve ou pas ce mardi, ‘’il faut que tout le monde sorte. Il ne faut pas avoir peur, il n’y aura aucune violence. Nous allons marcher tranquillement. Lorsque l’opinion verra cette marée humaine qui va déferler vers le stade du 28 septembre, elle comprendra qu’Alpha Condé est abandonné par le peuple de Guinée’’.

A ses partisans, Cellou Dalein Diallo lançait ‘’qu’il ne faut pas dire qu’il faut attendre nécessairement l’arrivée du président de l’UFDG, mobilisez-vous et rendez-vous à Bambeto pour qu’on marche vers le stade’’.

Plusieurs quartiers du bastion de la figure de proue de l’opposition sont en ébullition. Des militants acquis à l’Union des forces démocratiques de Guinée occupent l’autoroute Le Prince. De violents affrontements ont été signalés dans plusieurs endroits sur l’axe Hamdallaye-Cimenterie.

Au Carrefour d’Hamdallaye, une marche des partisans de l’opposition en partance pour le stade du 28 septembre a été violemment dispersée. Des gendarmes lourdement armés ont tiré à balles réelles sur la foule. Une dizaine de blessés ont été aperçus par un reporter de VisionGuinée. Au moins quinze manifestants ont été arrêtés dont la femme d’un journaliste.

Fatoumata Binta Diallo une jeune femme nourrice a été violemment bastonnée. Elle a été traînée par terre avant d’être conduite dans les locaux de l’Escandron de Hamdallaye.

A Gbessia, sur l’autoroute Fidel Castro, un témoin contacté par notre rédaction, indique que des jeunes opposants qui avaient tenté de passer de force la barrière sécuritaire ont été dispersés à coup de gaz lacrymogène.

A en croire un membre de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), un jeune aurait été tué au quartier Wanindara. Alors que l’opposant Cellou Dalein Diallo tente de remobiliser ses partisans en haute banlieue, la répression policière se poursuit dans plusieurs bastions de l’opposition.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

1 commentaire
  1. barry dit

    cellou vous ete vraiment un nain politique , vous pensez que la communaute internationale s interresse a l opposition guineenne…. continué a rever debout. vous confondez la foule au peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info