Ultimate magazine theme for WordPress.

Damantang Camara : ‘’C’est très grave de ne pas pouvoir identifier les personnes qui tuent des concitoyens’’

3

[dropcap]L[/dropcap]es manifestations de l’opposition se sont souvent soldées par des morts d’hommes et des dégâts matériels importants. La récente protestation de rue a coûté la vie à deux manifestants. Une enquête a été ouverte pour mettre la main sur les auteurs de ces actes.

Le porte-parole du gouvernement pointe du doigt le système judiciaire. ‘’C’est extrêmement regrettable qu’il y ait des morts de manière violente que ce soit par balle, par arme blanche ou par autre moyen. Je suis obligé de reconnaitre qu’il s’agit d’une faiblesse’’, estime Damantang Albert Camara.

Il poursuit en affirmant qu’en 2011, ‘’une dizaine d’agents des forces de sécurité sont morts et dont certains par balles. Là aussi, on n’a pas trouvé les coupables. Donc c’est une faiblesse de notre
système judiciaire, de la police jusqu’à la justice’’.

Pourtant, souligne le ministre de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, le gouvernement a fait ‘’beaucoup d’efforts’’ pour donner à la justice les moyens de son indépendance.

‘’C’est nous qui avons donné à cette justice son indépendance en appuyant le conseil suprême de la magistrature. Aujourd’hui, le président de la République ne peut pas nommer un magistrat. C’est ce conseil-là qui le fait. Les magistrats touchent aujourd’hui des salaires qui avoisinent sept à huit fois ce qu’ils touchaient avant. On a fait en sorte qu’ils soient indépendants et qu’ils puissent accomplir leurs missions’’, développe le ministre Camara.

Ne pas pouvoir identifier les auteurs de tirs durant les manifestations est un échec, avoue-t-il. ‘’Mais qu’on ne le mette pas cela sur une mauvaise volonté du gouvernement. Pour un gouvernement, c’est très grave de ne pas pouvoir identifier des personnes qui tirent et qui tuent des concitoyens, c’est un grave aveu de faiblesse’’, regrette-t-il.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info
00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
3 commentaires
  1. sidibe dit

    Mr damantang continuer à protéger les coupables mais Allah le tout puissant le miséricordieux payera chacun de son acte. C’est la limite vous avez montrer votre incapacité à assurer la sécurité de citoyen.

  2. Barry dit

    On dit qu’une faute avouée est à moitier pardonnée… mais pas pour un gouvernement et certainement pas pour ce genre de faute gravissime!

    Un tel aveux d’échec, dans une démocratie qui se respecte, commanderait la dissolution immédiate du gouvernement! Car si le ministre de la justice ne peut assumer ses responsabilités ministérielles et si le gouvernement, de la bouche de son porte parole confirme son impuissance, à quelle autorité le peuple devrait-il se tourner pour assurer sa sécurité?

    Force est de constater que nos dirigeants n’ont la connaissance, ni l’expérience de la gestion d’un État, autrement de telles déclarations se seraient se faire!

    C’est d’une tristesse désarmante pour les guinéens, lesquels par ailleurs font preuve d’abnégation totale à leur mieux-être….restants béats dans une misère de servitude!

    Quel dommage!

  3. DD Kaou dit

    Honte à vous de la Mouvance présidentielle.Larmes de Crocodile ne règlent pas le problème d’insécurité et d’assassinats ciblés en Guinée.
    Dégage !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info