Ultimate magazine theme for WordPress.

Dans les coulisses du dîner offert à Sékhoutouréya 

0

Ce 31 décembre, entre 18h 30 et 20h 00 heures locales, le Président Alpha Condé a offert un dîner dans l’enceinte du palais Sékhoutouréya. Des anciens, actuels membres du gouvernement, diplomates, membres du RPG arc-en-ciel et autres invités de marques n’ont pas voulu se faire conter l’évènement.

La cérémonie a duré près de deux heures d’horloge; Elle a été agrémenté par la prestation du célèbre Bebeya Jazz national dans un décor digne d’une fin d’année.

Des guirlandes partout avec des jeux de lumières fascinants. Seul hic, la consigne: « tenue de ville ou traditionnelle » imprimée sur les cartes d’invitation n’a pas été suivie certains invités. Il y a eu plus de costumes, de robes que la tenue traditionnelle souhaitée. Le Président Alpha Condé coiffé d’un bonnet blanc, arborait tout de même un boubou blanc, avec l’écharpe aux couleurs nationales. Mais il n’a point fait de discours pour l’occasion, mais a fait le tour du jardin pour quelques poignées de main à ses invités.

Parvenu dans le hall illuminé des jeux de lumières, où était placé un gâteau qu’il a rapidement coupé avant de souhaiter bonne année aux invités. Il y avait à boire et à manger. « Mangez, buvez! Vous n’avez de compte à rendre à personne. C’est votre part de la caisse noire… » Des invités raillaient.

Les bouteilles de Whisky ont ravi la vedette aux boîtes de jus. Il faut profiter pour étancher sa soif dans de pareilles occasions. Qui est fou?

Thierno Madiou Barry, secrétaire général du RPG, section Angola, très enthousiaste a dressé le bilan des deux premières années du président Alpha Condé en ces termes:  » Je suis fier de faire partie des Guinéens qui ont élu le Président de la République, Professeur Alpha Condé. Nous avons deux ans positifs. Mais les gens négatifs ne peuvent jamais l’interpréter positivement. Ils sont restés ici pendant des décennies dans la négativité. » Et de souhaiter aux Guinéens bonne et heureuse année avant de promettre qu’en 2013, le Président Alpha Condé va « faire le meilleur, parce que la base est déjà mise en place. Parmi les acquis, il y a ce que nous vivons ici, la fête à Sékhoutourya. Cela ne se faisait pas. Cela montre qu’on est tranquille. Il y a aussi l’électricité au niveau national, dans les 33 préfectures. Au mois de Ramadan passé, le riz n’a pas manqué. Le 12 mai 2013, ce sont les élections législatives. Tout le monde se demandait quand est-ce que elles allaient avoir lieu. Ce problème est réglé », selon le Secrétaire du RPG en Angola.

L’ancien ministre d’Etat chargé de la Sécurité, le Général Mamadouba Toto Camara s’est réjoui de la politique économique du Président. Car pour lui, elle aurait permis de supprimer « la planche à billet et les dépenses extrabudgétaires, la création d’un comité de trésorerie. C’est un grand pas. Sur le plan politique, il faut que les Guinéens forment un front pour aller vers une nation. La gouvernance, c’est l’économie, le pouvoir d’achat du peuple et la paix. Tant que ces trois ne sont pas en équation, on est en train de conduire sur du sable mouvant. » L’ex ministre de la sécurité a lancé un appel aux Guinéens pour qu’ils acceptent de cohabiter dans la paix. Les élections législatives seront-elles organisées le 12 mai 2013? Le Général Toto indique: « La politique est une science sociale, pas exacte. Si la date ne peut pas tenir on rejette. C’est tout.  »

Le secrétaire général du RPG-arc-en-ciel, Saloum Cissé, a lui aussi dressé le bilan d’Alpha Condé: « Ce qui est entamé depuis deux ans, donne espoir que le programme que le Président ambitionnait depuis des années, sera exécuté. Nous demandons que les Guinéens se mettent au travail au lieu de faire la politique politicienne. Qu’on ait l’esprit patriotique pour sortir le pays de l’ornière. C’est notre vœux le plus ardent. » Il a accusé l’opposition de ne pas vouloir « le décollage du pays. Les leaders actuels qui l’incarnent ont tous géré ce pays. Ils savent dans quel état ils l’ont laissé. Leur souci est de ne pas permettre au Président de faire un envol… »

Par rapport à la date du 12 mai, M. Cissé affirme qu’il n’y a pas « de raison qu’on ne la tienne pas. » Il souhaite qu’Alpha Condé prenne un décret l’entérinant. « Une fois le décret est fait, la date sera tenue » a-t-il conclu.

AfricaLog.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info