Ultimate magazine theme for WordPress.

Déclaration des biens : ‘’la junte refuse catégoriquement de se conformer aux textes’’, selon Baadiko Bah

0

Depuis la chute d’Alpha Condé, le 5 septembre 2021, des acteurs politique et sociaux ne cessent de réclamer la publication de la liste des membres du Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) et la déclaration de leurs biens. Mamadou Bah Baadiko se demande ce qui empêche la junte de se soumettre à cet exercice.

Le président de l’Union des forces démocratiques (UFD) estime que l’obstination des autorités de la transition à refuser la déclaration de leurs biens est une violation des textes de lois.

‘’Dès la prise du pouvoir par le CNRD et après la sortie de la Charte de la transition, nous n’avions pas manqué de relever cette absence curieuse de toute référence à la déclaration des biens, surtout venant de gens qui disent être venus pour débarrasser la Guinée des fléaux qui ont plombé son développement économique, social et culturel depuis pratiquement l’indépendance en 1958 et qui ont nourri de graves inégalités sociales’’, rappelle Mamadou Bah Baadiko.

‘’Obstinément, la junte au pouvoir refuse catégoriquement de se conformer aux textes, pourtant toujours en vigueur’’, ajoute le président du parti Union des forces démocratiques (UFD).

L’ancien parlementaire assure que la déclaration des biens des membres du CNRD est une exigence non négociable pour les acteurs sociopolitiques de notre pays.

‘’Nous sommes heureux de constater qu’aujourd’hui, après l’UFD, toute la classe politique et la société civile font de ce principe élémentaire de bonne gouvernance, une exigence non négociable. A cette revendication de respect de la loi, et pour toute réponse face aux critiques, le CNRD a sorti le serment sur les livres saints, comme si l’Etat de droit en Guinée pouvait reposer sur l’engagement religieux des citoyens’’, dénonce Mamadou Bah Baadiko.

Sélectionné pour vous :  Lancement officiel du Fonds d’appui aux Groupements d‘intérêt économique (GIE) et aux entreprises

‘’Le plus pitoyable est cette affirmation incroyable d’un des plus hauts responsables de la Transition, selon laquelle il n’existe pas de texte régissant la déclaration des biens, alors que toutes les lois et règlements pris avant le 5 septembre 2021 ont été reconduits, jusqu’à modification. Dans beaucoup d’Etats africains, les dirigeants, acceptant de se soumettre au contrôle du peuple, ont fait humblement leur déclaration des biens’’, poursuit-il.

L’ancien député assure que la déclaration des biens est une norme incontournable de la bonne gestion des biens publics pour tous les Etats engagés sur la voie de la justice et du progrès.

‘’En Guinée, il est temps que cesse la plaisanterie. Le peuple exige que ses dirigeants soient totalement transparents quant à leur patrimoine visible ou dissimulé et acceptent enfin de se soumettre au contrôle des institutions’’, estime Mamadou Bah Baadiko.

Il indique au CNRD que ‘’les proclamations de bonnes intentions ou les jurons ne peuvent en aucun cas remplacer la loi qui est très claire. Qui a quelque chose à cacher ? Le peuple n’est pas dupe. La vérité finira toujours par éclater. A bon entendeur salut. Mais il n’est jamais trop tard pour bien faire’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info