Ultimate magazine theme for WordPress.

Des braqueurs de motos arrêtés à Nzérékoré avec des objets militaires

0

Les autorités judiciaires de Nzérékoré ont annoncé, ce mercredi 8 novembre, la mise aux arrêts de trois braqueurs de motos à Nzérékoré par la Brigade anticriminalité (BAC). Le substitut du procureur de la République près le Tribunal de Première Instance (TPI) de Nzérékoré, Joseph Tinguiano, a déclaré que les malfaiteurs ont été arrêtés avec objets militaires, des gris-gris et fétiches.

Depuis sa mise en place à Nzérékoré, la Brigade anticriminalité (BAC), continue de mener des opérations sur le terrain. Dans ce cadre qu’elle a mis le grapin sur un réseau de malfaiteurs, le mardi 7 novembre,.

Ce mercredi, le substitut du procureur de la République près le Tribunal de première instance (TPI) de Nzérékoré est revenu sur les détails de cette opération menée par les forces de sécurité. ‘’La Brigade anti criminalité depuis son lancement officiel à Nzérékoré a mené plusieurs opérations. Hier vers 4h du matin, elle a réussi à démanteler un réseau de malfaiteurs au nombre de trois’’, a indiqué Joseph Tinguiano.

Il précise que ‘’suite à un vol de moto qui s’est passé dans le quartier Boma que les malfrats ont été dénoncés. Nous avons pris les dispositions pour mener l’opération jusqu’à aller prendre le receleur et d’autres voleurs à l’endroit ils ont l’habitude de déposer les objets volés. Il s’agit de Benoit Koivogui, de Dramou et de Moussa qui se livrent à des actes de vol de motos et d’autres objets militaires avec lesquels ils opèrent’’.

‘’Il s’agit de motos qui ont été retrouvées dans la chambre où ils ont été interpellés, d’un poignard qui n’est utilisé normalement que par les forces de défense et de sécurité, des gris-gris ainsi que des fétiches’’, a-t-il ajouté.

Le substitut du procureur de la République près le Tribunal de première Instance (TPI) de Nzérékoré exhorte les populations à une meilleure collaborations avec les forces de défense et de sécurité afin de mettre fin à l’insécurité.

‘’La question de sécurité est une question d’intérêt national. Autant nous pouvons, nous prenons des dispositions pour mettre la population en sécurité. Le message que nous avons en tant qu’autorités, c’est d’appeler les populations à collaborer avec les services de défense et sécurité, de dénoncer les délinquants. Ils sont dans les quartiers, ils vivent dans nos communautés et sont connus. Il suffit de collaborer avec les forces de défense et sécurité pour que nous luttons efficacement contre le phénomène d’insécurité’’, a lancé M. Tinguiano.

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info