Ultimate magazine theme for WordPress.

Détention prolongée de Kassory et Cie : ‘’ils n’ont qu’à les libérer’’, suggère un cadre de l’UFDG

0

Le responsable des fédérations de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) à l’intérieur du pays milite pour la libération des anciens dignitaires du régime d’Alpha Condé, détenu à la maison centrale de Coronthie depuis plus d’un an pour des faits présumés de détournement de deniers publics. 

Cellou Baldé estime que la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF) a été mise en place dans le but de faire taire les hommes politiques du pays.

‘’Avec le recul, la CRIEF ne doit même pas exister. Ceux qui sont venus, avec le recul, on se rend compte qu’ils font des harcèlements politiques, des juridictions expéditives et sélectives pour mettre à l’écart des hommes politiques. Comment comprendre que des gens qui ont pris le pouvoir par des armes, qui ont dit qu’ils sont venus pour refonder, rectifier, que les mêmes personnes qui, depuis bientôt deux ans, refusent de se soumettre à l’exercice basique de transparence de déclarer leurs biens. Quel crédit vous accorder à cela alors qu’ils n’ont pas la légitimité parce qu’ils n’ont pas été élus. Ils n’ont pas le mandat du peuple de mettre en place ce genre de juridictions et de poursuivre’’, dit-il à qui veut l’entendre dans le Before GG.

Cellou Baldé assure que des ‘’ministres de la République sortent 100 millions par-ci, 200 millions par-là. On a vu le ministre Ousmane Gaoual, l’épouse du colonel Mamadi Doumbouya aller faire des dons, l’épouse du Premier ministre Bernard Gomou aussi, alors il y a quelques mois, ils ne le faisaient pas. D’où est-ce qu’ils sortent ça ?’’

‘’D’où le ministre Gaoual sort cet argent ? Sur quelle base? Est-ce que c’est dans le budget présenté au CNT même si ce n’est pas une assemblée légitime ? On doit arrêter ça. On ne peut pas comprendre qu’on lutte contre la corruption, les détournements et que des ministres qui quémandaient le prix du carburant hier se permettent de distribuer des centaines de millions (…) Dès lors qu’ils ne sont pas élus, ils ne doivent pas se permettre de puiser dans les caisses de l’Etat même si c’est pour assister des victimes’’, martèle l’ancien député de Labé.

En ce qui concerne la détention de l’ancien Premier ministre Kassory Fofana et Cie, Cellou Baldé estime qu’il ‘’ressemblent aujourd’hui à des otages politiques. Ils n’ont qu’à les libérer, les placer dans leurs domiciles et continuer la procédure. Ce sont des pères de familles. Des gens qui ont dirigé ce pays. Si demain, ils sont reconnus coupables de corruption, ils peuvent purger leurs peines. D’ici là, comme la CRIEF peine à nous démontrer leur culpabilité, ils n’ont qu’à les mettre en liberté et continuer la procédure d’autant plus que la refondation laisse à désirer’’.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info 

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info