Ultimate magazine theme for WordPress.

Ebola: Quand un voyageur en provenance de Macenta fait fuir des jeunes

3

Depuis son apparition en janvier dernier dans la région forestière, le virus Ebola a créé plus qu’une psychose dans le pays. A Conakry, où plus de huit cas ont été signalés, l’heure est à la méfiance. Conakry_by_martapiqs1

Dans les communications officielles, le ministère de la santé et les partenaires appellent la population à respecter les mesures de prévention pour éviter le virus responsable de la fièvre  hémorragique. Mais dans la cité, l’heure à la Panique et à la Psychose. Serrer la main d’autrui devient plus en plus rare.

Samedi dernier, une scène peu anodine s’est déroulée à Gbessia. La présence d’un vieil homme en provenance de Macenta a semé la panique dans le quartier sans pourtant le souhaiter.

Selon des témoins de la scène, le vieil homme dès son arrivée à Conakry a émis le souhait de passer un coup de fil à son fils. En panne de crédits, il décide de s’adresser à un groupe de jeunes assis au bord de la route. Ces derniers d’interroger le vieil homme poussiéreux: ‘’D’où venez-vous comme ça ?’’ Et le vieux de répondre en langue du terroir: ‘’Je viens de Macenta. Aidez-moi à composer le numéro de téléphone de mon enfant’’.

Macenta, il faut le rappeler est le foyer de l’épidémie de la fièvre hémorragique Ebola qui fait des ravages en Guinée et autres pays voisins. Ce qui s’en suivra est facile à deviner.  Il n’en fallait pas plus pour que les jeunes prennent leurs jambes au cou. Chacun se cherchait. C’est le sauve-qui-peut.

Etonné de voir des jeunes prendre la fuite sans aucune raison valable, le vieil homme s’en alla chercher de l’aider ailleurs afin de joindre son fils. Au même moment, le train ‘’Conakry Express’’ qui assure le transport des populations de Kagbèlen à Kaloum est à l’arrêt. Les autorités entendent par cette décision éviter les cas de contagions dans les transports en commun. Le moins qu’on puisse dire sur ces cas parmi tant d’autres, les communications faites autour du virus Ebola restent encore peu entendues auprès des populations chez lesquelles règnent la psychose et la panique.

Sélectionné pour vous :  L’Etat guinéen visé par une nouvelle plainte devant la Cour de Justice de la CEDEAO

Boubacar Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Place this code at the end of your tag:
3 commentaires
  1. Kanda cissoko dit

    bonjour je ve savoir la cause de cette maladi

  2. oury dit

    mais tu n’est pas sérieux quand tu dit ils ont pris la fuite sans aucune raison , je t’invite à te maitre a leur place ; c’est pas une question de dire le pauvre vieux la il sagit de ta santé.
    Merci de n’est pas poussé les gens à comaitre des erreurs qui vas atteindre a leurs santé

  3. www.potengapower.be dit

    Article cool. Je passerai ici plus souvent

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info