Ultimate magazine theme for WordPress.

En Guinée, selon un ancien ministre, l’éducation n’est pas la priorité du gouvernement

0

[dropcap]S[/dropcap]ur les 90.050 candidats au baccalauréat unique, seulement 21.559 ont été déclarés admis, toutes options confondues. Dr Ousmane Kaba, ancien ministre des Finances, se dit outré par ce résultat qu’il qualifie de ‘’désastre’’.

Le président du Parti des démocrates pour l’espoir (PADES) estime que ‘’la Guinée est l’un des pays qui a le plus mauvais résultat au bac de toute la sous-région’’.

‘’Je me demande si vous vous rendez compte du niveau de désastre’’, s’inquiète l’opposant qui dit être ‘’interpellé à la fois en tant que parent d’élèves et citoyen’’.

Rappelant que l’éducation est la pierre angulaire de tout développement, Dr Kaba pense que ‘’le pays a un problème de formation des formateurs’’. Et pour parvenir à un résultat beaucoup plus satisfaisant, l’Etat devrait accepter de revaloriser les salaires des éducateurs depuis le primaire.

L’ancien ministre précise que l’Etat guinéen ne consacre que 13% de son budget à l’éducation. Un taux nettement inférieur à tous les autres pays de la sous-région, à l’en croire.

‘’En Guinée, l’éducation n’est pas la priorité du gouvernement. Il faut construire suffisamment d’infrastructures en associant le secteur privé, puisque l’Etat, à lui seul, ne peut pas le faire’’, préconise Dr Ousmane Kaba.

Abdoulaye Bella DIALLO pour VisionGuinee.Info

00224 628 52 64 04/abdoulbela224@gmail.com  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info