Ultimate magazine theme for WordPress.

Fodé Oussou Fofana plaide la libération de Kassory et Cie : ‘’On ne garde pas quelqu’un en prison et se mettre à chercher les preuves de l’accusation‘’

0

La détention prolongée de Kassory Fofana, Dr Mohamed Diané, Amadou Damaro Camara et autres s’est invitée ce samedi 27 avril à l’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). Dr Fodé Oussou Fofana s’est dit préoccupé par la situation que traversent ces anciens dignitaires du régime d’Alpha Condé.

Pour ce haut responsable de l’UFDG, il est inadmissible pour le procureur de la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF) de continuer de s’opposer à la libération de Kassory Fofana, Damaro Camara sans apporter des preuves à ses accusations.

‘’Je voudrais dire quelque chose à l’endroit du bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée, des magistrats de ce pays. Je ne suis pas un homme de droit, mais j’ai envie de savoir quels sont les rapports entre les avocats et la CRIEF. J’ai envie de savoir qui a raison. Je voudrais savoir comment un citoyen guinéen, n’importe lequel, peut rester pendant deux ans en prison sans qu’il ne soit jugé. J’ai envie de savoir ce qui passe quand la cour suprême décide de libérer quelqu’un et que le procureur dise : ‘Non, il ne sera pas libéré’. M. le bâtonnier des avocats, organisez une conférence de presse pour nous expliquer cela. Parce que nous sommes perdus’’, indique-t-il.

Il se demande ‘’comment expliquer que Kassory Fofana et Damaro soient en prison pendant deux ans ? Or, quand quelqu’un est en faute, qu’il ait volé ou triché, il faut le prendre, le mettre en prison, mais il faut le juger. Si vous avez des preuves, c’est à l’accusateur de donner les preuves de l’accusation. Si vous n’en avez pas, vous le libérez. Vous ne pouvez pas laisser indéfiniment les gens en prison’’.

‘’Si Kassory meurt en prison, si Lounceny a perdu la vie en prison, Roger Bamba a perdu la vie en prison, c’est parce qu’ils n’ont pas eu droit à la justice et cela est inacceptable. On m’a dit que Damaro était dans un état critique. Nous n’avons jamais été d’accord avec le RPG, Damaro, Kassory et autres. Mais nous parlons de la Guinée. Ce qui arrive à Kassory et à Damaro peut vous arriver, peut m’arriver et peut arriver à tout le monde’’, souligne-t-il pour justifier les raisons qui le poussent à évoquer le sujet devant des militants et sympathisants de Cellou Dalein Diallo.

A la CRIEF, il apprend que ‘’quand quelqu’un est en faute, quelle que soit la fonction que la personne a occupée, il faut le juger. Mais on ne peut pas le détenir indéfiniment en prison. C’est à l’accusateur de donner les preuves de l’accusation. Si vous n’en avez pas, vous le libérez. On ne garde pas quelqu’un en prison et se mettre à chercher les preuves de l’accusation‘’

Salimatou BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 662 78 58 57/salimbalde91@gmail.com 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info