Ultimate magazine theme for WordPress.

Fodé Oussou Fofana tend la main à Lansana Kouyaté, Faya Millimono et Cie : ‘’Venez, on va travailler ensemble’’

0

En marge de l’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), ce samedi 26 août, Fodé Oussou Fofana a invité les acteurs politiques à s’unir pour faire face au Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD). 

Le vice-président de l’UFDG estime que seul l’union entre toutes les forces vives de la nation pourrait amener la junte militaire au pouvoir à fléchir et à respecter ses engagements pris le 5 septembre 2021.

‘’Je veux lancer un appel solennel à l’ensemble des leaders des partis politiques. Quand je dis partis politiques, c’est l’UFR, le RPG Arc-en-ciel, le PEDN, le BL, le MoDeL, l’UDG, le parti de Siaka Barry et tous les partis qui ont participé aux élections.  Le bilan du CNRD nous concerne. Ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise. Ce qui nous unit, c’est le bien-être des guinéens, sortir ce pays de la mauvaise gouvernance, mettre ce pays au travail’’ indique-t-il devant les militants et sympathisants réunis en masse.

Et de poursuivre : ‘’Croyez-moi, si le président Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, Mamadou Sylla, Lansana Kouyaté, Louncény Fall, Faya Millimono, Siaka Barry, si nous mettons nos égos de côté, on se retrouve ensemble pour demander au CNRD d’organiser les élections, le colonel Mamadi Doumbouya sera obligé de le faire. Je les invite à cela parce qu’après, on ne gagnera rien. Vous avez soutenu le CNRD ,mais le bilan est là. Vous-mêmes, vous ne savez pas ce qui a été fait pendant deux ans. Vous n’avez pas de visibilité. Ils (CNRD) viennent de passer un message fort en disant que les chefs de quartier seront nommés par les gouverneurs’’.

Fodé Oussou Fofana rappelle aux acteurs politiques que les mesures prises par le CNRD toucheront l’ensemble des guinéens, pas que les militants de l’UFDG.

‘’Quand la ville est militarisé, ce n’est pas au parti UFDG seul qu’on fait du mal, mais à l’ensemble des partis politiques. Quand il n’y a pas de liberté de manifester, ce n’est pas l’UFDG seul, c’est tout le monde qui est touché. Vous ne pouvez pas dire que vous acceptez ça, puisque vous considérez que si l’UFDG est à gauche, vous devez être à droite. Venez, il faut qu’on se retrouve et qu’on discute. Qu’on fasse un mémorandum ensemble parce que ce pays nous appartient. On va demander au colonel Doumbouya à ce que les élections soient organisées’’, suggère-t-il.

‘’Vous ne gagnerez rien si vous pensez que votre adversaire, c’est l’UFDG. L’UFDG n’est pas votre adversaire. Venez, on va travailler ensemble. On va organiser les élections. On peut même décider de gouverner ensemble, mettre des bons guinéens pour sortir de cette situation. La Guinée est un pays riche, on a tout dans ici. Vous ne faites pas ça pour l’UFDG, mais pour vous, vos militants et l’ensemble des guinéens. Nous n’avons rien contre personne’’, martèle le vice-président de l’UFDG.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info