Ultimate magazine theme for WordPress.

Hadja Biya Diallo sur le chronogramme électoral : ‘’Nous aurions pu empêcher le vote, mais…’’

0

[dropcap]I[/dropcap]l ne fait l’ombre d’aucun doute que la vice-présidente de la Commission électorale nationale indépendante (Céni), Hadja Biya Diallo est plus que jamais déçue de la manière dont fonctionne son institution. La militante de l’Union des forces démocratique, au sortir de la retraite de Kindia, ne semble plus filer le bon coton avec ses pairs de la commission électorale.

Hadja BiyaFace à la presse la semaine dernière, Hadja Biya Diallo avait révélé que les décisions de la Céni sont prises ailleurs et non pas au sein de l’institution elle-même, avant de qualifier le chronogramme électoral adopté par la Céni à Kindia d’agenda caché.

Au studio de la radio Lynx Fm, elle a réitéré ses propos mais affirme qu’elle restera à la Céni advienne que pourra jusqu’à ce qu’elle sente que l’institution risque de conduire le pays tout droit vers le chaos, s’empressant aussitôt de donner les raisons.

‘’Nous avons été commis à une tâche à la Céni. Ce n’est pas à la première difficulté que nous allons rendre le tablier. Nous menons un combat au sein de l’institution et nous allons le continuer’’, s’est défendue Mme Diallo.

‘’Nous n’avons pas besoin de l’injonction de nos structures d’origine pour prendre nos responsabilités. Le jour où nous allons être sûrs que nos décisions au sein de la Céni sont entrain de mener notre pays vers le chaos, et que nous nous ne pourrons rien faire, nous prendrons nos responsabilités de citoyens avec beaucoup d’humilité. Mais pour le moment, nous continuons notre mission’’, a-t-elle clarifié dans l’émission Œil de lynx de ce lundi 16 mars.

La vice-présidente de la commission électorale affirme avoir été ‘’déçue’’ par ses pairs lors de la retraite à Kindia. ‘’J’ai travaillé pendant un an avec des collègues sur un programme parce qu’on a voulu atteindre un objectif. Mais du jour au lendemain, cet objectif a été changé. J’aurai aimé qu’on s’asseye et qu’on en parle avant d’arriver à Kindia. Mais j’ai été déçue qu’on me sorte un arsenal pour nous détourner de l’objectif. Ce qui fait qu’on s’est quitté à queue de poisson’’, avoue Hadja Biya Diallo.

Quand il a été question de passer au vote pour le choix du chronogramme électoral, ‘’nous avons décidé de rester dans la salle et faire prévaloir notre opinion’’, affirme-t-elle. ‘’C’est un acte responsable et courageux car nous aurions pu empêcher le vote du chronogramme qui fixe la présidentielle avant les communales. Mais malheureusement, on n’a pas atteint le quorum’’, se lamente l’activiste de l’UFDG.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info