Ultimate magazine theme for WordPress.

Heurts à Boké : le siège du RPG Arc-en-ciel saccagé

2

[dropcap]L[/dropcap]a tension ne faiblit toujours pas  dans la ville de Boké où des jeunes entament leur 5e jour de manifestation de rue pour exiger le retour du courant électrique.  Vendredi matin, des jeunes ont une nouvelle fois pris d’assaut la rue.

Les violences qui s’en sont suivies ont causé d’importants dégâts matériels. Le siège du RPG Arc-en-ciel a été saccagé par une foule en colère, selon un habitant de Boké, joint au téléphone par notre rédaction.

Le domicile du directeur préfectoral de l’éducation de Boké, en outre responsable local du parti au pouvoir, a été la cible d’une horde de vandales. Il doit son salut à des jeunes de la localité qui se sont opposés à toute attaque de sa concession.

Au moment d’écrire ces lignes, on apprend que le reggaeman Elie Kamano tient un meeting à la place des martyrs de Boké. En début de semaine, l’artiste affichait sur les réseaux sociaux son soutien à la population de Kakandé.

Pour lui, ‘’tout le monde doit soutenir Boké, en pensée et en action’’.  Parce que, avait-il dit, ‘’si on se contente de les regarder sans agir, demain, les mêmes sauvageries et les mêmes barbaries frapperont à notre porte sans que personne ne s’apitoie sur notre sort parce qu’on aura pris l’habitude de nous taire devant le malheur des autres’’.

Quant au ministre de l’énergie, il estime que la ville de Boké n’est pas plongée dans le noir. ‘’Il n’y a pas un manque total de courant à Boké’’. Taliby Sylla précise que l’alternateur de l’un des groupes électrogènes alimentant la localité en électricité a pris un coup. Ce dernier été démonté par les techniciens de l’EDG et est en cours de réparation, selon lui.

Un autre groupe d’une même puissance a été loué. Le hic, à l’en croire, c’est qu’il très difficile, techniquement, de ‘’pouvoir raccorder afin de le synchroniser avec le deuxième groupe en service’’. Or, fait-il remarquer, le seul groupe qui fonctionne ne peut pas alimenter toute la ville. Pendant ce temps, selon le ministre de l’énergie, ‘’les citoyens de Boké ne veulent pas de délestage en attendant la réparation du second groupe’’. D’où les protestations de rue depuis lundi.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Place this code at the end of your tag:
2 commentaires
  1. sidibe dit

    le RPG finira comme le PDG dieu est grand avec toute la souffrance que les Guinéens sont entraine de soubir aujourd’hui.

  2. Filsdeguinee dit

    Malheur à eux tout le peuple doit se lever pour chasser ses 5 eme colon qui dirige le Pays .
    En tout cas on cache pas Le volcan en colmatant ce n’est que la fumée Le reste arrive attendez.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info