Ultimate magazine theme for WordPress.

Immigration clandestine : ‘’les Yaguine et Fodé sont devenus des milliers’’, regrette Bah Oury

0

[dropcap]L’[/dropcap]ancien ministre de la réconciliation nationale, Bah Oury, déplore, 20 ans après la mort de Yaguine et Fodé, deux amis fuyant le désespoir en Guinée, retrouvés sans vie dans le train d’atterrissage de la compagnie belge Sabena, que des milliers de jeunes continuent de mourir clandestinement dans la Méditerranée et le désert à la recherche d’un lendemain meilleur.

Le 2 août 1999, les corps inanimés de Fodé Tounkara et Yaguine Koita ont été retrouvés dans le train d’atterrissage d’un avion de ligne Conakry-Bruxelles. Ces jeunes adolescents avaient rédigé une lettre en date du 29 juillet de la même année, adressée aux dirigeants européens.

Une lettre dans laquelle ils décrivaient leurs misères, mais  aussi et surtout leurs rêves et espoirs d’un avenir meilleur. A l’époque, ce drame avait ému plus d’un dans le monde et dissuadé certains jeunes qui étaient tentés aussi par l’aventure clandestine.

Vingt ans après la disparition Fodé et Yaguine, des familles continuent d’être endeuillées. Une situation que regrette l’ancien ministre de la réconciliation nationale.

‘’Hélas, depuis lors les Fodé et Yaguine sont devenus des milliers, les uns au fond de la Méditerranée, les autres perdus et brûlés de chaleur dans le Sahara et pour quelques-uns réduits en esclavage dans le bourbier libyen. L’hécatombe ne semble pas s’arrêter. C’est une tragédie’’, déplore Bah Oury.

La migration clandestine ne cesse de s’intensifier. Chaque année, ils sont des milliers de jeunes africains, en quête d’un meilleur espoir en Europe, à laisser leurs vies dans Méditerranée et dans le désert.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 /bahpathe17@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info