Ultimate magazine theme for WordPress.

Insécurité : Un père de famille kidnappé à Conakry

0

L’insécurité est un phénomène qui prend une ampleur très inquiétante dans la capitale guinéenne. Force est de constater que s’il y a une chose qui caractérise les auteurs des attaques, meurtres; qui sont enregistrés ces derniers temps, c’est bien le manque de stratégie pour la mise aux arrêts des malfaiteurs.

Au moment  où des paisibles citoyens se reposent, après des journées de dur labeur, voilà que d’autres individus font irruption et sèment la terreur à Conakry avec une nouvelle forme de criminalité : le rapt. Le dernier en date remonte à la nuit du mardi 20 mai 2013 à Koloma dans la commune de Ratoma.

La victime, Elhadj Gangho Bah, Operateur économique de son état et père de sept enfants aurait été molesté par des individus à bord d’une voiture aux environs de 20 heures. Informée, notre rédaction a rencontré des proches de l’opérateur économique. Selon Ousmane Bah, fils ainé de la victime, son père en provenance de la mosquée était en train de téléphoner quand soudain  des malfrats à bord d’une voiture ont braqué une arme sur lui (Elhadj Gandho Bah, ndlr), avant de se faire  tabasser. Poursuivant, Ousmane Bah confie qu’Elhadj Gandho a été embarqué de force dans la voiture des malfrats pour une destination inconnue.

Ousmane Bah, fils ainé de la victime

Cet enlèvement a suscité l’inquiétude et de la psychose au niveau des populations qui du moins restent désemparées. C’est dans cette logique qu’Ousmane Bah lance un appel pressant aux autorités afin de mettre en œuvre les voies et moyens pour retrouver son père car, insiste-il « tout le voisinage et la famille est sous le choc. On ne se remet toujours pas après cet acte qui nous a surpris »

En outre, la famille de la victime a alerté les services de  sécurité. Mais dans une société où l’obscurité rime bien avec les grandes pluies qui s’annoncent, les services de sécurité, en dépit des efforts colossaux qu’ils emploient afin de contrecarrer le phénomène de banditisme, ne parviennent toujours pas à le contenir.

En attendant, ces phénomènes du grand banditisme portent une atteinte  sur le développement économique de notre pays en dissuadant d’avance d’éventuels investisseurs.

Boubacar Sidy BAH, pour Visionguinee.info

00224 628 32 85 65

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info