Ultimate magazine theme for WordPress.

Issoufou : ‘’Faire partir le président IBK, alors qu’il a été élu démocratiquement par le peuple, serait anticonstitutionnel’’

3

[dropcap]L[/dropcap]e président en exercice de la Cédéao, Mahamadou Issoufou, a conduit jeudi une délégation de Cedeao au Mali, composée de chefs d’Etat ouest-africains Muhamadu Buhari du Nigéria, Nana Akufo-Addo du Ghana, Macky Sall du Sénégal et Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire.

La délégation a rencontré des représentants du M5-RFP (Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques) et du pouvoir pour tenter de trouver une issue à la crise politique que traverse le Mali.

Le président Mahamadou Issoufou a confié à Rfi que l’arrivée de cette déclaration ‘’n’est pas le symbole de l’impasse. C’est le symbole que nous sommes soucieux au niveau de la Cedeao d’apporter notre solidarité à l’égard du peuple malien qui traverse une quadruple crise sécuritaire, sanitaire, économique et politique’’.

‘’Nous voulons trouver une solution à cette crise politique’’, a-t-il rassuré, ajoutant qu’il qu’il espère qu’un compromis sera trouvé dans les meilleurs délais : ‘’Je vous donne rendez-vous le lundi prochain à l’occasion du sommet extraordinaire du sommet que nous allons convoquer par visioconférence. La Cédéao prendra des mesures fortes’’.

Le dirigeant nigérien exclut la question du départ de son homologue malien dans les débats. ‘’Le départ du président IBK est sans ambigüité une ligne rouge pour la Cédéao qui est régie par un protocole sur la démocratie et la bonne gouvernance. Ce protocole prévoit qu’il n’y a pas de changement anticonstitutionnel dans tous les pays de l’espace Cedeao’’, a-t-il rappelé.

Avant de conclure que ‘’faire partir le président IBK aujourd’hui, alors qu’il a été élu démocratiquement par le peuple malien serait anticonstitutionnel pour la Cédéao’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Place this code at the end of your tag:
3 commentaires
  1. Abd Al hakim dit

    M. Issoufou avec tout le respect dont je vous dois, je vous rappelle que c le peuple qui vote pour qu’une constitution en soit une, c le même peuple qui a élu IBK, et c le peuple là encore qui demande la démission de IBK. la seule ligne rouge c de
    refuser a c soumettre à la volonté de c peuple la.
    #NOUS NE VOULONS PAS D’UNE CEDEAO DES PRÉSIDENTS.

  2. Sory dit

    Nous l’avons fait chez nous ! LA GUINÉE , et c’est notre plein droit. Et Alors !
    Au Sénégal, côte d’ivoire, Togo , Mauritanie et bien tôt la Guinée Bissau et tu dis que c’est le protocole de la CEDEAO.
    Isoufou, ton protocole est bizarre, il y a des pays membres qui ont droits de changer pas d’autres.

  3. Jallohms7 dit

    Cette ligne rouge dont il parle est une moquerie pour le peuple MALIEN.Car,IBK,a juré de respecter la Constitution,protéger les citoyens et les lois de la république,et,il ne l’a pas fait.Donc,c’est un PARJURE et le peuple Malien a le droit de le DESTITUER durant son Mandat présidentiel.

    Le même scénario chez,Alpha Condé en Guinée parce qu’il a violé la constitution guinéenne et n’a pas respecté son assermentation à deux reprises.Lui aussi doit dégager du pouvoir présidentiel en Guinée par le peuple.
    Enfin,pire que cela….La Guinée n’a plus de Constitution valable pour aller en élection présidentielle crédible,inclusive et représentative de la population guinéenne à l’âge de voter.Un faux fichier électoral bidon présentement.Une Cour Constitutionnelle aux ordres de Alpha Condé.
    Et la céni guinéenne fait ce que bon lui semble aux ordres de Alpha Condé.Pour ce faire,la CÉDÉAO doit absolument jouer son vrai rôle ou bien dissoudre tout simplement cette organisation devenue inefficace et partisane.
    Si non,cette CEDEAO n’a plus de crédibilité et doit être dissoute cette année. Point barre.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info